© Christophe Fouin
12 juin 2017  / Culture

Catacombes 2.0

Victor Plantevin
12/06/2017

Les catacombes de Paris s'offrent un lifting et proposent dès le 13 juin une nouvelle exposition.

Afin de ne garder que l’essentiel et réduire la file d’attente autrefois interminable, le parcours des catacombes de Paris vient d’être raccourci. Passant ainsi de 2km à 1,5km, il faut désormais 45 minutes pour traverser le plus grand ossuaire au monde, installé 20 mètres sous terre. Après quelques minutes d’efforts, nécessaires à la descente des 130 marches, on arrive au cœur de cet immense labyrinthe, long de plus de 300 km, dont 1,7 km est accessible légalement (seuls les cataphiles en quête d’adrénaline s’aventurent à leurs risques et périls dans le reste des tunnels).  La visite officielle, donc, débute par un peu de lecture, nécessaire à la compréhension de ce que sont les catacombes (date de construction, rôle, histoire…), auxquels s’ajoutent de multiples détails qui rappellent le passage des hommes, comme les plaques de roche gravées indiquant le nom des rues sous lesquelles on marche, les initiales des architectes ayant œuvré là ou encore les dates de successifs travaux.

Mais, pas d’inquiétude, seules quelques minutes d’attention suffisent avant d’entrer dans le vif du sujet, à savoir bien sûr, l'ossuaire, dont l’entrée s’annonce solennellement par une injonction qu’on ne suivra pas : « Arrête, c’est ici l’empire de la mort ».  Que ce soit à droite ou à gauche des milliers d’os entourent le visiteur. Disposés de façon méthodique, ces derniers forment comme une haie d’honneur vers la suite du parcours, tandis qu’on nous rappelle leur humanité passée via quelque vers de Lamartine, « Ils furent ce que nous sommes. Poussière, jouet du vent ; Fragiles comme des hommes. Faibles comme le néant ! »


Entrée de l'ossuaire © Mairie de Paris-DAC-Ph.Ladet

Bien que raccourci, le tunnel qui mène les visiteurs jusqu’à la lumière du jour a conservé ses plus beaux joyaux, de la mise en scène des ossements à la crypte en passant par la Fontaine « de la samaritaine ». Les architectes en ont même ajouté  un nouveau, au 21 bis, avenue René Coty,  où  la visite se termine par un puits de lumière blanche pour que les yeux se réadaptent en douceur à la lumière du monde des vivants. Pour en savoir plus, on pourra s’arrêter à la boutique-librairie, riche en ouvrages sur l’histoire des catacombes, ou évoquant le trépas, qui propose aussi quelques bougies et gadgets, mais surtout une multitude d’objets pour les amateurs de skulls. 
A partir du 13 juin, une nouvelle exposition intitulée « Histoire de squelettes » révélera de nouveaux secrets sur les résultats d'une fouille menée dans l'ancien cimetière de l'hôpital de la Trinité. Une collaboration avec l’INRAP (institut national de recherches archéologiques préventives) qui devrait permettre d’en savoir plus sur les us et coutumes des Parisiens qui vécurent entre le XVe et le XVIIe siècle.
 
1 Avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy, 14è. M° : Denfert-Rochereau. Du mardi au dimanche de 10h à 20h30, Fermeture des caisses à 19h30. Prix : Entre 10 et 16 euros.
 

Infos
Tarif

10-16 euros

Lieu

Les catacombes
1, avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy
75014 Paris

M° Denfert-Rochereau

Horaires

Du mardi au dimanche de 10h à 20h30.

Pour ajouter un événement à votre wishlist, vous devez être connecté à votre compte !

Pas encore inscrit

Créer votre compte en quelques clics pour participer à nos jeux-concours, gagner des invitations exclusives et créer des wishlists dans votre espace personnel avec tous les articles et bons plans d’A NOUS PARIS qui vous intéressent.

A Nous Parus TV - Youtube

Bandes annonces, playlists, nouveaux sons, concerts...
Retrouvez notre sélection de vidéos