© DR
06 juin 2017  / Food

Kim Lebon, au top du cake design

Antoine Laborie
06/06/2017

Imaginatifs, colorés, les cakes design sont peu connus en France, alors qu’ils réjouissent depuis des années les Américains chez qui ils sont emblématiques des grandes occasions. Avec Mon Sukré, cette jeune pâtissière de 26 ans s’en est fait une spécialité. Elle nous donne envie de les adopter, dans leur version forcément spectaculaire, mais aussi – une rareté – délicieuse.

C’est outre-Atlantique, à Boston précisément, que Kim Lebon découvre les cakes design pour la première fois il y a quatre ans. Le coup de cœur est immédiat. À tel point que la jeune femme, alors étudiante en sciences politiques, abandonne ses études pour se consacrer à cette nouvelle passion. Un changement de cap du genre imprévisible, car Kim est loin d’être tombée dans le moule dès sa plus tendre enfance. Petite, elle n’occupait pas ses mercredis après-midi à confectionner des gâteaux, et ce ne sont pas non plus les tartes dominicales de sa mère et de sa grand-mère qui sont à l’origine de sa vocation. Tout est vraiment à mettre au crédit du cake design, qu’elle envisage à l’américaine, comme le point d’orgue de toute fête réussie. Le moment que tout le monde attend. Pourtant, dès l’instant où elle décide d’en faire sa spécialité, un petit détail modère son enthousiasme : « Le problème avec les cakes design, c’est qu’ils ne sont pas très raffinés, avoue-t-elle. Surtout composés de pâte à sucre qui enrobe souvent une simple génoise, c’est généralement leur aspect spectaculaire qui prime, au détriment de la qualité gustative. D’où le peu d’engouement qu’ils suscitent en France ». Mais dans la patrie des Lenôtre et autres Hermé, pas question de lésiner avec le goût. Pour upgrader ces merveilles, Kim intègre l’École de Boulangerie et de Pâtisserie de Paris, et complète son apprentissage chez les chefs Jonathan Blot, créateur de l’enseigne Acide Macaron, et Michel Fabre, champion de la galette aux amandes. Son diplôme en poche, elle occupe ses journées – et parfois ses nuits – à redorer la réputation du cake design. Mariant créativité et saveurs, la chef pâtissière mise sur les crémeux et le Molly Cake, léger mais suffisamment solide pour que le délicat enrobage de ses œuvres résiste aux incontournables et comestibles éléments de décoration.



En 2016, elle crée enfin sa structure. « Je cherchais un nom assez simple, car mon objectif premier était de m’installer à l’étranger », explique cette voyageuse inconditionnelle, mi-martiniquaise mi-arménienne. Ce sera finalement Mon Sukré, qui évoque un peu ses origines caribéennes et attire très vite sur son site, à force de commentaires élogieux, de plus en plus d’adeptes qui n’attendent plus une cérémonie de mariage pour s’offrir une belle pièce montée.
Reste que la concurrence est rude et la réputation du cake design lente à façonner. Kim choisit donc de proposer en prime, des entremets, tartes ou charlottes plus classiques, auxquelles elle apporte tout de même sa touche très personnelle, à commencer par une multitude de parfums et de saveurs, où se mêlent chocolat blanc et préparations aromatisées à la rose ou au fruit de la passion. Où comment une reine du cake design peut aussi briller avec une tarte Gourmande au beurre de cacahuète, chocolat au lait, praliné et chocolat noir, tout comme en confectionnant d’incroyables bavarois, sablés, cupcakes ou macarons, le tout à la demande.
 
Sur commande uniquement. Cakes Design réalisés sur mesure selon un thème choisi : 4,50 € la part (minimum 15 personnes). Tartes : 3,50 € la part et 4,50 € tartes individuelles (par lot de 5). Entremets à partir de 4 € la part. Cupcakes à partir de 2 € l’unité. Téléphone : 07 70 27 29 25. www.monsukre.fr

Pour ajouter un événement à votre wishlist, vous devez être connecté à votre compte !

Pas encore inscrit

Créer votre compte en quelques clics pour participer à nos jeux-concours, gagner des invitations exclusives et créer des wishlists dans votre espace personnel avec tous les articles et bons plans d’A NOUS PARIS qui vous intéressent.