A.Boire

5 bars à vin où parader à Paris

Si vous faites davantage partie de la team pinard que de la team houblon, il n’y a pas qu’à Bordeaux et Saint-Emilion que vous pourrez trouver votre bonheur : Paris aussi regorge de nombreux bars à vin suffisant pour étancher votre soif et parfaire votre culture des cépages. Petite sélection de ces lieux où vous pourrez facilement convier vos proches incollables sur l’apport du tanin sans avoir à les tanner pour autant.

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé »

 


 

Le Barav’

 

bars à vin Le Barav'
© Le Barav’

 

Installé dans le Haut Marais, à deux du Carreau du Temple et de la place de la République, le Barav’ fait dans le classique, mais le fait bien. Depuis 2007, il propose un large choix de régions (grâce à sa cave intégrée à l’enceinte), en bouteille comme au verre, avec la possibilité d’accompagner le cru d’une planche de charcuterie ou de fromage, voire de « tapas » revigorants. Le tout avec une terrasse idéale pour les beaux jours comme les mauvais.

Son conseil pour finir 2017 : Un vin rouge penedès de Catalogne, le Domaine Els Jelipins (Cuvée 2010). Prix à 79 euros.
Et celui pour bien commencer 2018 : Un vin blanc du Jury (Vin de France), le Chardonnay 2015 du Domaine de la Loue (Catherine Hannoun). Prix à 29 euros.

Le Barav’
6, rue Charles François Dupuis, 3e.

Du lundi au vendredi, de 17 h à minuit. Le samedi de midi à minuit.
Site Internet, Facebook


 

Les Caves de Reuilly

 

bar à vin Les Caves de Reuilly
Les Caves de Reuilly

 

Petite enseigne du 12e arrondissement, les Caves de Reuilly font partie de ces adresses qu’on hésite toujours à partager, de peur de ne plus avoir ensuite de place pour s’y poser soi-même. Mené par une équipe jeune et sympathique en plus d’être toujours de bon conseil, le spot propose une belle sélection en bouteille et au verre que l’on peut à l’envie déguster sur place ou chez soi. Mention spéciale à la terrasse qui s’installe quand le soleil sort de sa tanière et aux événements thématiques organisés régulièrement.

Son conseil pour finir 2017 : Un vin rouge du Nord du Rhône, le Saint-Joseph du Domaine des Amphores, Cuvée « Sphé-érique ». 31,50 euros.
Et celui pour bien commencer 2018 : Un blanc du Roussillon, le Domaine de La Nouvelle Donne, cuvée Neo Nervis (cépage macabeu). 22,50 euros.

Les Caves de Reuilly
1 Boulevard de Reuilly, 12e.

Le lundi de 17 h à 23 h. Du mardi au vendredi de 11 h à 14 h, puis de 17 h à 23 h. Le samedi de 10 h à minuit.
Site Internet, Facebook

 

 

 


 

Septime La Cave

 

bar à vin Septime
Septime

 

Complétant la sainte trinité Septime composée du restaurant gastronomique éponyme et de Clamato, son paradis des fruits de mer, Septime La Cave est un incontournable du 11e arrondissement. Élue cave à vins la plus cool lors des Bar Awards 2016 par Time Out Paris, on s’y rend pour l’expertise de ses tenanciers et savourer au verre ou en bouteille des breuvages venus de différents horizons dans un cadre intimiste et chaleureux. Étiquette « Septime » oblige, on peut aussi y déguster des amuse-bouches savamment travaillés.

Son conseil pour finir 2017 : Un vin blanc du Jura, le savagnin Domaine de la Tournelle (Cuvée R 2008) d’Evelyne et Pascal Clairet. 38 euros.
Et celui pour bien commencer 2018 : Un vin blanc géorgien, le Rkatsiteli 2015 – Pheasant’s Tears. 20 euros.

Septime
Adresse : 3, rue Basfroi, 11e.
Horaires : Tous les jours, de 16 h à 23 h.
Site Internet, Facebook

 

 

 


 

Le Baron Rouge

 

bar à vin le Baron Rouge
Le Baron Rouge

 

Un bon vin s’apprécie d’autant plus entre amis et à la bonne franquette, notamment un jour de marché. Cette convivialité associée aux cris des vendeurs tentant d’attirer le chaland sur leur étal est bien connue des habitués du Baron Rouge. Jouxtant la place d’Aligre, cette cave-bar à vins vous invite à siffloter votre ballon de rouge et de blanc à l’intérieur ou autour de caissons installés devant sa façade rubiconde en l’accompagnant éventuellement de charcutailles ou d’huitres (selon les périodes). Bons moments garantis, en particulier le dimanche matin (vous l’aurez compris).

Son conseil pour finir 2017 : Un Saumur pétillant et bio, méthode traditionnelle Gérard Leroux. 30 euros.
Et celui pour bien commencer 2018 : Le Muscadet sur Lie (cuvée 2015), signature Alain Olivier. 17 euros.

Le Baron Rouge
1, Rue Théophile Roussel, 12e.
Le lundi de 17 h à 22 h. Du mardi au vendredi de 10 h à 14 h, puis de 17 à 22 h. Le samedi de 10 h à 22 h et le dimanche de 10 h à 16 h.
Site Internet, Facebook

 

 

 


 

25-50 Wine Latitude

 

bar à vin 25/50 Wine Lattitude
25-50 Wine Lattitude

 

Un cadre feutré et moderne, un service et des conseils impeccables : depuis bientôt quatre ans, le 25-50 Wine Latitude fait les beaux jours des amateurs de vignes du secteur Oberkampf souhaitant se poser pour découvrir et déguster l’une des 350 références à dispositions, françaises comme étrangères. Un lieu somme toute idéal pour s’évader sans avoir à prendre le large et associer plaisir des yeux et des papilles.

Son conseil pour finir 2017 : Un vin rouge nature de Sicile, le Petrosa (Cuvée 2015) du Domaine de Davide Bentivegna, non loin de l’Etna. Prix 26,60 euros.
Et celui pour bien commencer 2018 : Le champagne brut Grand Cru de Forget-Brimont, Blanc de Blancs. Prix à 36,40 euros.

25-50 Wine Latitude
18, rue Oberkampf, 11e.
Du lundi au mercredi, de 17 h à 21 h, et du jeudi au samedi, de 17 h à minuit.
Site Internet, Facebook

 

 


Et aussi : Le Tac Tac (189, Rue Saint Denis, 2e), L’entrée des Artistes – Pigalle (30-32, rue Victor Massé, 9e), Le Verre Volé (67 rue de Lancry, 10e), La Compagnie des Vins Surnaturels (7, rue Lobineau, 6e), La Cave Du Paul Bert (16, rue Paul Bert, 11e), Louve (17, rue Breguet, 11e), Monsieur Henri (8, rue de Picardie, 3e), Le Ballon Rouge (51, rue Notre Dame de Nazareth, 3e), Freddy’s (54, rue de Seine, 6e), Le Siffleur de Ballons (34, rue de Cîteaux, 12e)…