12 bars cachés pour un rendez-vous secret

Que l’on ait envie de se la jouer discret ou de ressentir les frissons de l’époque de la prohibition aux États-unis, il est utile de savoir que Paris abrite quelques speakeasy de haute volée. Voici une sélection de bars cachés où vous aurez bientôt vos entrées.


Une sélection réalisée par Fanny Villaret, Wassila Djellouli et Vincent Thobel


mis à jour le 4 décembre 2018

 

Bar caché breton : le Breizh Café

Bar caché Breizh Café - Laurent Dupont
Bar caché Breizh Café – Crédit Photo : Laurent Dupont

 

Après avoir conquis la Bretagne et le Japon, Bertand Larcher poursuit son ascension parisienne avec son dernier-né dans le quartier Montorgueil. Connus pour ses galettes classiques – et moins classiques d’ailleurs – garnies de produits de « super bonne » qualité, les Breizh Café ont néanmoins chacun leur particularité. Ici, c’est le bar à cidres situé au sous-sol que l’on affectionne particulièrement. Avec un concept original mettant à l’honneur plus de 70 variétés de cidres et poirés. Insoupçonnable depuis la rue, voici un lieu cosy à souhait grâce à sa cave voûtée et ses fauteuils en velours bleu. Un service aux petits oignons, une carte de tapas et de cocktails aux influences à la fois bretonnes et nippones, il est certain que l’on ne manquera pas de faire découvrir cette adresse aux copains de tous horizons. F.V

Bar caché Breizh Café
14 rue bis rue des Petits Carreaux, 2e
Métro Sentier
Ouvert du mardi au samedi à partir de 18h

 

Bar caché branché : le Jacques Bar

cocktail du bar caché paris jacques bar
Cocktail – Source : Unsplash  

 

Le Hoxton, devenu en à peine quelques mois un des lieux branchés du Sentier, est une valeur sûre qui ne désemplit jamais. En effet, hôtel-restaurant-bar-terrasse, vous avez le loisir de pouvoir en profiter à chaque moment de la journée. Idéal pour un rendez-vous pro, un café potins entre copines ou un brunch en famille, différents espaces s’offrent à vous. C’était sans compter sur le Jacques Bar, niché à l’étage, que (presque) personne ne connait (encore) ! Un boudoir aux influences marocaines faisant honneur à Jacques Majorelle à travers son nom et sa carte nous donne envie de se la jouer collé-serré dans un des énormes canapés en cuir. Pour ne rien gâcher, la team Quixotic se trame derrière la carte des cocktails. F.V

Bar caché le Jacques Bar
30-32 rue du Sentier, 2e
Bonne Nouvelle
Ouvert du dimanche au mercredi de 18h à 1h et du jeudi au samedi jusqu’à 2h

 

Bar caché mystique : le Liquorium

bar caché paris le liquorium
Le Liquorium – Source : Le Liquorium

 

Ce nouveau speakeasy caché sous une brasserie du quartier des Halles mérite qu’on y fasse un stop. Véritable cabinet de curiosités, vous ne manquerez pas d’y être dépaysé. A peine arrivé, c’est un monde mystique où la mixologie est reine qui s’empare de vous. Des créations atypiques comparables à de véritables œuvres d’art. C’est beau, c’est bon, c’est bonbon comme dirait l’autre. Et si vous le souhaitez, vous pourrez jouer les apprentis sorciers, enfin les apprentis mixologues et créer vous-même votre breuvage. Alors, profitez-en avant que tous les amateurs de contes fantastiques rappliquent ! F.V

Bar caché Le Liquorium
11 rue Saint Denis, 1er
Métro Châtelet
Ouvert du mercredi au samedi de 20h à 1h

 

Bar caché mexicain : la Mezcaleria

La Mezcaleria - Crédit Photo : Jack Robert Photography
La Mezcaleria – Crédit Photo : Jack Robert Photography

 

Bar caché accessible depuis les cuisines du 1K, resto péruvien accolé – qui soit dit en passant est une véritable tuerie – la Mezcaleria est comme son nom l’indique le temple du mezcal à Paris. Cousin de la tequila, cet alcool venu tout droit du Mexique réchaufferait n’importe quel cœur endurci. Spiritueux aux notes fumées, son goût se marie parfaitement dans des cocktails : ce qui tombe à point nommé puisque la nouvelle carte du lieu est aussi étonnante que détonante ! Prenez le temps de vous y plonger un instant, vous aurez l’impression de feuilleter un magazine de mode urbaine. Le choix est large mais comme les soirées sont longues, autant vous laisser tenter par différentes associations. F.V

Bar caché la Mezcaleria
13 Boulevard du Temple, 3e
Métro Filles du Calvaire
Ouvert du mardi au dimanche de 18h à 2h

 

Bar caché emblématique : Le Secret 8 du Buddha Bar

Le Secret 8 du Buddha Bar – Source : Secret 8

 

Saviez-vous qu’au sein de l’emblématique Buddha bar se dissimulait un autre bar beaucoup plus intimiste ? Avec une vingtaine de places assises, on vous souhaite de faire partie des privilégiés qui auront la chance d’être transporté dans un monde repoussant les limites du simple bar à cocktails. Aux manettes, deux femmes inspirantes, créatives et globe-trotteuses qui ont conçu un lieu qui leur ressemble. L’une d’entre elle, Mareva Bessis, ayant d’ailleurs créé la marque de vodka française premium Tigre Blanc disponible à la carte. Pari réussi, et avec goût ! Chaque détail est savamment étudié afin de vous faire vivre une expérience sensorielle jusqu’à la verrerie chinée aux quatre coins du globe. Pour y accéder, il faudra vous procurer le mot de passe… A vous de jouer les Sherlock ! F.V

Bar caché le Secret 8 du Buddha Bar
8-12 rue Boissy d’Anglas, 8e
Métro Concorde
Ouvert du lundi au samedi de 18h à 2h, le dimanche de 12h à 16h et de 18h à 2h

Meilleur bar caché du monde : Little red door

©Little red door
© Little red door

 

L’entrée se fait par une porte rouge sans enseigne, que seuls les habitués osent pousser. Il faut dire que ce bar caché élu 11e meilleur bar du monde n’a pas franchement besoin d’appâter. Ce sont les onze cocktails de la carte, des petits bijoux de création à l’image du Art Déco (15 €), au bourbon, cognac, dates fermentées et thé à la violette, qui font sa réputation. À l’intérieur, son ambiance intimiste et feutrée nous fait nous sentir très privilégiés : murs de briques, musique jazzy et fauteuils de velours nous donnent envie de nous lover là toute la soirée.

Little red door
60 rue Charlot 3e
Métro Filles du Calvaire

Du dimanche au vendredi de 18h à 2h. Samedi de 18h à 3h

 

Bar à vin caché : le Jambon-bar

©Le Jambon bar
©Le Jambon bar

 

Sandwicherie artisanale en journée, cette adresse laisse place le soir à une toute autre activité au sous-sol, où se niche un bar d’exception. Dès 18h30, on emprunte un escalier caché pour accéder à une belle carte de cocktails et à une cave à vins de rêve, comprenant 120 références de vins français exclusivement bio, d’agriculture raisonnée ou traditionnels. Le tout s’accompagne d’amuses-bouche de saison et de planches de charcuterie et de fromage. Exigu, l’endroit ne peut contenir que 15 personnes, ce qui rend l’expérience très conviviale. Et bonne nouvelle, il est privatisable !

Le jambon-bar
117 rue Saint Honoré, 1er
Métro Louvre-Rivoli

Jeudi, vendredi et samedi 18h-1h

 

Bar caché Le Syndicat

le syndicat

Le Syndicat © DR

Ne vous laissez pas refroidir par sa façade peu engageante. Malgré l’accumulation d’affiches de concerts et de publicités déchirées qui ne laissent plus rien entrevoir du lieu, il s’agit là d’un bar chic ! Murs de pierres, lumières tamisées, tentures dorées… Le contraste avec l’extérieur donne l’impression d’avoir trouvé une pépite. Malgré une atmosphère de speakeasy new-yorkais, on y déguste selon la volonté des gérants, la crème de la crème des spiritueux français. Des liqueurs, des cidres, des  whiskies, des champagnes mais aussi quelques cocktails à base de calvados ou de gentiane…

Le syndicat
51 rue du Faubourg Saint-Denis, 10e
Métro Château d’eau

Du lundi au samedi 18h-2h. Dimanche 19h-21h

 

Bar caché coloré : le Lavomatic

©Le Lavomatic
©Le Lavomatic

 

Ne faites pas la tête si votre rencard vous emmène à la laverie. Il se pourrait que celle-ci cache un petit nid douillet ! Les habitués du Lavomatic le savent bien : là-bas, il suffit de pousser une porte dérobée pour pouvoir accéder à un joli bar coloré et ludique. En plus des balançoires qui tombent du plafond, on peut s’asseoir sur des poufs façon « baril de lessive », petit clin d’oeil au caractère insolite du lieu. Côté breuvage, c’est très sérieux avec une belle sélection de vins naturels travaillés sur de petites parcelles en bio ou biodynamie et des cocktails très originaux.

Le lavomatic
30 rue René Boulanger, 10e
Métro République

Mardi et mercredi 18h-1h. Du jeudi au samedi 18h-2h

 

Bar caché oriental : Le Baranaan

©Le baranaan
© Le baranaan

 

Rien ne laisse présager que derrière l’adresse street food indienne Elaichi se cache un bar au capital dépaysement imbattable. Il suffit pourtant de traverser un sas, où nous suit de l’oeil un tigre du bengal, pour atterrir dans un wagon du Darjeeling express. Assis sur les banquettes en cuir bleu, on admire les paysages indiens défiler sur des écrans pendant que l’on découvre des cocktails maison tantôt fruités, tantôt épicés. Mention spéciale pour le Tajma, aux rhums et jus d’ananas servi dans une noix de coco. À déguster avec quelques tapas, comme les naans ou les brochettes !

Le Baranaan
7 rue du Faubourg Saint-Martin, 10e
Métro Strasbourg Saint-Denis

Du mardi au jeudi, de 18h30 à 2h.Vendredi et samedi 18h30-4h

 

Bar caché cosy : Blaine

© Blaine

 

Avant de rentrer dans ce typique speakeasy, il vous faudra connaître le mot de passe. Mais c’est par pure gentillesse que l’on vous le donne. « Edgar Hoover ». Chut ! Après avoir passé la porte noire, on se faufile silencieusement dans l’escalier menant à la cave où se trouve le bar. Surprise, tout est comme vous l’imaginiez.

Blaine
65 Rue Pierre Charron, 75008 Paris
Lundi – Dimanche : 20h-6h

 

Bar caché italien : Moonshiner

© Le Moonshiner – Facebook officiel

 

A proximité de la rue passante de la Roquette, dans le quartier de Bastille, un bar caché de type speakeasy vous fera découvrir ce que caché veut dire. On fond d’un restaurant italien, la Pizzéria Da Vito, poussez la porte de la chambre froide et atteignez ce bar bien dissimulé. La température est en relation avec le lieu par lequel vous rentrez. Restez couvert.

Mooshiner
5 Rue Sedaine, 75011 Paris
Lundi – Dimanche : 18h-2h