5 cafés et restos floraux à découvrir à Paris

Quoi de mieux qu’un café-fleuriste ou qu’un resto floral pour égailler une journée glaciale ? Boire son cappuccino ou déguster un plat dans un cocon verdoyant, un certain idéal de vie incarné par une petite poignée de lieux parisiens qui épousent le naturel au lieu de le fuir. En voici 5, tous situés en plein coeur de Paris.

 

Le plus hype : Peonies Paris

©Poenis

 

Impossible de passer à côté du Peonies, précurseur parisien du « coffee and flower shop ». Aux racines de ce café-fleuriste, l’enthousiaste Clémentine Lévy. Elle cherche à moderniser la présentation commerciale des fleurs en la propulsant dans le cadre cosy d’une boutique culinaire raffinée, minimaliste et moderne. Les senteurs du jardin oscillent de nos yeux – fixés sur les fleurs sauvages des environs – à notre bouche, dévorant plats végétariens, cakes aux carottes et salades du jour. Concept-store prônant l’évasion naturelle en plein centre urbaniste, le café-fleuriste prône un style de vie moins futilement fashion que foncièrement généreux. Un bar à fleurs et l’organisation ponctuelle d’ateliers floraux permettent ainsi aux clients de composer leurs propres bouquets personnalisés. Au calme.

Peonies Paris
81 rue du Faubourg Saint-Denis, 10e

 

Le plus « brunché » : Les 2 au coin

Bouquet de fleurs et verres à pied sur une table
© chuttersnap / Unsplash

 

Le café-paysagiste Les 2 au coin  vaut autant pour la qualité de ses brunchs que pour ses espaces verts bien mis en valeur. Le classique « instant-cappuccino » de la journée gagne en couleurs avec ces séries d’orchidées et de plantes à Caudex alentours. Le café floral instaure des instants suspendus dans le temps. Les terrasses, parcourues de fleurs, deviennent des balcons. La bonne tenue du lieu enlace la sauvagerie de son atmosphère. Le souci de l’ornement ne réside pas simplement dans la composition des déjeuners. Beau à en faner.

Les 2 au Coin
7 rue Notre Dame de Bonne Nouvelle, 2e

 

Le plus sensuel : Désirée

Mosaïque de photos avec un bouquet et un déjeuner vu du dessus
© Désirée

 

Avec un nom pareil, comment ne pas être sensuel ? Magasin de fleurs et restaurant gourmand, Désirée abreuve sa clientèle de plats colorés et frais, mis en forme avec poésie, à la manière de bouquets à offrir. Si l’on se délecte d’abord de sandwichs toastés, de chips de vitelotte, de pousses de betterave rouge ou d’une soupe aux choux, c’est pour mieux glisser ensuite vers l’espace de vente de la boutique, réservé aux féru(e)s des floraisons. Acheter des fleurs dans un café, boire un café dans l’antre d’un(e) fleuriste, c’est la douce polyvalence de ce lieu riche en émotions, en senteurs éparses et en bouquets saisonniers « faits maison ».

Désirée
5 rue de la Folie Méricourt, 11e

 

Le plus gourmand : Blue Valentine

Deux photographies montrant des plats accompagnés de fleurs
© Unsplash

 

Ici, les fleurs ne sont pas dans des vases mais dans les assiettes. L’idée est épineuse. C’est pourtant le défi relevé – et haut la main – par les grands romantiques de Blue Valentine, resto-chic, bar à cocktails et bistrot-bio. Dans ce dernier, les plats élaborés, accompagnés de sauce hollandaise, de radis daikon, de moutarde violette, de piquillos et de guindillas se voient ponctués de fleurs sauvages et éparses. A quelques pas de la Place de la République, on célèbre la qualité gustative de ces fantaisies florales qui nous régalent l’œil et que l’on égraine délicatement, comme des épices. Conseillé en ces temps de Saint-Valentin.

Blue Valentine
13 rue de la Pierre Levée, 11e

 

Le plus distingué : Les orchidées

Gros plan sur des fleurs blanches et violettes
© Joanna Kosinska / Unsplash

 

Pas de café-fleuriste, mais un resto-floral au luxe bien cultivé. Dans ce lieu aussi gastronomique qu’édénique, les oeufs bios ou le pain perdu, accompagnés d’un jus de pamplemousse bien frais, flattent autant nos sens que le cadre saisissant qui les surplombe : ce décor majestueux de jardins suspendus, là même où fleurissent des dizaines de ces fameuses orchidées. Un déjeuner dans une verrière, qui dit mieux ?

Les orchidées
5 rue de la Paix, 2e