Quels sont les bars sympas dans le quartier de Bastille ?

Aaah Bastille… L’un des nombreux cœurs de la capitale ! Autour de la célèbre colonne de juillet, c’est tout un quartier incroyable qui bat au rythme des manifestations, de la fête, de la culture et de la détente. Car entre les jolies balades (la fameuse coulée verte par exemple), les expositions dans les nombreuses galeries et fondations, les salles de concert et leurs festivals, on ne s’ennuie pas. La vie nocturne, auréolée d’une belle et solide réputation rock’n’roll, n’est pas en reste. Petit passage en revue de nos bars préférés.

 

Les Furieux : bar punk

© Les Furieux
© Les Furieux

 

Vous étiez goth au lycée, punk à la fac, voire encore l’un ou l’autre aujourd’hui ? Nostalgiques, pratiquants et curieux trouveront leur compte dans ce bar que l’on peut définitivement qualifier de rock’n’roll. Boire une Guinness ou un cocktail maison en écoutant les Clash et en admirant la faune typique de ce troquet mythique fait partie des expériences parisiennes parmi les plus jouissives. Grande terrasse, grande gentillesse, grande folie, tout dans ce bar prend des proportions énormes, sauf le prix des consommations.

Bar Les Furieux
74 rue de la Roquette, 11e
Mardi – Jeudi : 17h – 2h
Vendredi – Samedi : 17h – 5h

 

Le Lèche-Vin : troquet kitch

Mur décoré du bar le Lèche Vin
© mariaforsparis

 

Avec sa décoration religio-kitch à souhait, ce bar est idéal pour boire des coups tout en expiant ses péchés. L’endroit a le charme authentique des troquets de quartier. Et si les enfants de chœur ont laissé la place aux fêtards, on bénit les barmans et leur sympathie, ainsi que la carte et ses petits prix. Conseil : on évite de s’y rendre avec ses beaux-parents, à moins qu’ils puissent se retenir d’aller aux toilettes pendant toute une soirée.

Bar Le Lèche-Vin
13 rue Daval, 11e
Mardi – Samedi : 17h – 2h

 

Le Motel : bar musical

bar
©Le Motel – Site officiel

 

Qui n’a encore jamais passé de soirée au Motel dans cette ville ? Élu l’un des endroits les plus cool de la capitale par tous les gens dotés d’un peu de bon sens, ce bar incontournable de Bastille organise aussi concerts, DJ Sets et blind tests. Qu’on y fasse la fête ou qu’on s’y pose tranquillement, l’accueil chaleureux, la musique pointue et la clientèle adorable sauront vous convaincre d’y passer toutes vos soirées. Encore plus de Motel ? On commande leurs compilations par ici et on découvre leur maison d’édition (!) par .

Bar Le Motel
8 Passage Josset, 11e
Mardi – Dimanche: 18h – 2h

 

La Mécanique Ondulatoire : bar et concerts

bar
©Mécanique Ondulatoire – Facebook officiel

 

Cet incroyable bar à concerts a ravi des amateurs de bon son indé pendant de longues et belles années. Mais depuis janvier 2018, plus aucun décibel n’est autorisé à sortir de sa jolie cave voutée. Faisons bon gré mal gré et continuons à nous y rendre car il reste l’ambiance indescriptible, les habitué(e)s tatoué(e)s, la déco récup vintage, la carte des bières plus que sympa, les DJ Sets et l’esprit festif bon enfant. Un vrai bar underground où il se passe des trucs vraiment cool comme les Club Dimanche.

Bar La Mécanique Ondulatoire
8 Passage Thiéré, 11e
Lundi – samedi : 18h – 2h
Dimanche : 19h – 2h

 

Berliner Wunderbar : bar berlinois

bar
©Berliner Wunderbar

 

On change de style avec ce bar un (petit) peu moins bonne franquette mais beaucoup plus currywurst. Pour des prix franchement sympathisch, on déguste ici de bonnes bières d’outre-Rhin comme la Köstritzer ou l’Augustiner, des cocktails à la mode comme le rafraîchissant Moscow Mule, tandis que les sehr berlinois Club Maté et autres Fritz Cola apaiseront la soif de ceux qui ne se sont pas encore remis de leur cuite de la veille. Mention spéciale pour les fameuses et addictives petites saucisses au curry et les planches pas spécialement germanophones mais très honnêtes.

Bar Berliner Wunderbar
49 rue de Lappe, 11e
Lundi – Dimanche : 18h – 2h

 

Le Moonshiner : whisky & speakeasy

bar
©Le Moonshiner – Facebook officiel

 

Un peu de mystère, un peu de classe, chez un bar qui reste convivial et abordable, c’est possible à Bastille. Pas étonnant quand on sait que l’équipe derrière  le Moonshiner est aussi responsable d’endroits hautement fréquentables comme le Dirty Dick. Et si vous rêviez de connaître la Prohibition, sachez que vous vous trouvez ici dans l’un des premiers speakeasy de Paris : pour pénétrer l’antre à cocktails, on passe par une pizzeria et une chambre froide. A l’intérieur, l’atmosphère respire le chic et le nouveau-monde. On y vient pour le whisky (environ 80 breuvages maltés s’offrent aux connaisseurs…) et les compositions alcoolisées pour le moins originales et gouteuses. Le tout à une échelle de prix tout à fait raisonnable et servi par une équipe à l’accent chantant et à la sympathie raffinée.

Le Moonshiner
5 rue de Sedaine, 11e
Lundi – Samedi : 18h – 2h