Les plus beaux cafés anciens de Paris

Un charme ancien non feint, une atmosphère feutrée, des influences Art Déco ou Art Nouveau… Et si on prenait un café dans l’un des plus beaux bistrots de la capitale ?

 

Le Procope

Salle du Procope avec des carreaux aux sols et les tables nappées
©Le Procope

 

Si vous êtes généralement sensible à « l’âme » des lieux, vous risquez d’être fasciné par celle du Procope, le plus ancien café de Paris, ouvert en 1686. Non seulement l’endroit est magnifique, avec ses lustres en cristal, ses meubles en acajou, ses miroirs et ses bibliothèques anciennes, mais il a inspiré de nombreux artistes et hommes politiques, dont Diderot qui y rédigea quelques articles de l’Encyclopédie. On y admire même encore aujourd’hui le chapeau que Napoléon aurait oublié !

Le Procope
13 rue de l’Ancienne Comédie, 6e
M° Odéon

Du dimanche au mercredi de 11h45 à 00h00. Du jeudi au samedi de 11h45 à 1h

 

Les Deux Magots

Vue extérieure des deux Magots
©Les deux Magots

 

Et si on se la jouait artiste du début du XXème en allant aux Deux Magots ? Depuis l’époque où ce café de 1873 accueillait Louis Aragon, Picasso, Hemingway ou encore André Breton, rien n’a vraiment changé : la mosaïque bleu et or et le mobilier en acajou sont intacts et le service est toujours assuré par des garçons de café vêtus d’un tablier blanc et d’un nœud papillon. Chose qui ne gâche rien, on y boit un délicieux chocolat chaud à l’ancienne, préparé avec une tablette fondue dans du lait.

Les Deux Magots
6 Place Saint-Germain des Prés, 6e
M° Saint-Germain des Prés

Du lundi au dimanche de 7h30 à 1h

 

Café de la Paix

Intérieur du Café de la Paix
©Café de la Paix

 

Difficile de passer à côté de cet immense café installé depuis 1862 dans un hôtel juste à côté de l’Opéra Garnier. Sa longue terrasse, qui offre une vue imprenable sur le monument aux statues dorées, attire de nombreux touristes l’été. Mais c’est surtout l’intérieur qui vaut le détour. Le plafond peint par Garnier, la moquette style Empire, l’éclairage tamisé, les lambris dorés, les grands miroirs… Tout est réuni pour déguster cafés et gaufres maison dans une atmosphère des plus feutrées.

Café de la Paix
5 place de l’Opéra, 9e
M° Opéra

Du lundi au dimanche de 12h à 15h et de 18h à 23h30

 

Le Zimmer

Vue sur les tables du Zimmer
©Le Zimmer

 

D’épais rideaux de velours rouges, des lampes enjuponnées, de fines moulures, des décors fleuris… Le Zimmer a réussi à conserver son cachet ancien, grâce au travail de rénovation du décorateur Jacques Garcia. Créée en 1896 par une famille originaire d’Alsace, cette brasserie de Châtelet a toujours séduit les plus grands artistes et écrivains, parmi lesquels Jules Verne, Emile Zola et Guillaume Apollinaire. On s’y attable aujourd’hui pour manger ou boire cafés et vin chaud à la cannelle.

Le Zimmer
1 place du châtelet, 1er
M° Châtelet

Du lundi au samedi de 7h30 à 2h. Le dimanche de 7h30 à 1h

 

Grand Café Capucines

Intérieur du Grand Café Capucine
Capture d’écran ©Grand Café Capucine

 

Ce qui rend ce café du boulevard des Capucines si exceptionnel, c’est d’abord la superbe verrière qui orne son plafond et lui confère son atmosphère Art Déco. Tout comme les fauteuils en velours rouge, les nombreuses boiseries et les peintures murales rénovés par Jacques Garcia. Créée en 1875 au moment de l’inauguration de l’Opéra Garnier, cette brasserie cache également un riche passé : c’est là, dans le salon Indien, que les frères Lumière auraient projeté leur tout premier film en 1895.

Grand Café Capucines
4 boulevard des Capucines, 9e
M°Opéra

Tous les jours, 24h/24