Bonjour Madame, un bar féministe coup de cœur dans le 11e

Il y a un an maintenant, les parisiennes Karen Mounier et Hélène Jenny ont créé le lieu culturel de leur rêve. Un petit écrin où les combats féministes, antiracistes et queer sont à l’honneur. Et où tout le monde est le bienvenu. Réjouissant.

 

Balance Ti Punch, Gin Tonique le patriarcat, Deuxième Sexe on the Beach. Dès le nom des cocktails, le ton est donné. Bonjour Madame, c’est plus qu’une jolie déco boisée et des bières à prix abordable. C’est un bar qui fait la révolution. Dans la programmation, d’abord : sur la petite scène au fond de la pièce, les patronnes Karen Mounier et Hélène Jenny organisent des conférences sur la transidentité, des shows d’effeuillage, des performances de drag king et de drag queen. Sur les murs, on retrouve des expositions d’artistes femmes engagées – en ce moment, les dessins de kamasutra lesbien de SapphoSutra.

Même les jeux de société sont engagés. À côté du comptoir, on peut choisir entre un « Blanc Manger Coco » tronqué des blagues racistes et sexistes ou un « Bad Bitches Only », version féministe du Time’s Up. Au fond du bar, on peut aller aiguiser son militantisme avec les livres de la « Féministhèque », une petite bibliothèque associative et gratuite. La recette de Karen et Hélène séduit tout le monde : Bonjour Madame est bondé tous les week-ends de féministes ou de curieux venus pour apprendre en buvant de petits vins nature (4-6 €) ou en dégustant des tapas maison (5 €).

Un bar féministe, c’est aussi un lieu où certains comportements sont bannis. « On amène les mecs à faire l’expérience de la minorité », se réjouit Karen Mounier. « C’est écrit sur une affiche à l’entrée du bar : ici, pas de comportements et propos sexistes, racistes, putophobes, transphobes, homophobes […] et oppressifs. Si on observe un agissement déplacé, on remet le responsable en place, et s’il ne comprend pas, on lui demande de partir. On est très attentif au harcèlement aussi. Les dragueurs trop insistants n’ont pas leur place dans le bar ! » Des initiatives simples, qui suffisent à changer la vie des clientes. Ces dernières sont invitées à faire l’expérience d’une « safe place » où elles trouveront même… des protections hygiéniques en libre service dans les toilettes. Si ce n’est pas de la bienveillance.

Bonjour Madame

40 rue de Montreuil, 75011 Paris, métro rue des Boulets ou Faidherbe-Chaligny

Ouvert du lundi au samedi de 14h à 2h