City guide : les incontournables pour un week-end à Madrid

Souvent laissée pour compte au profit de sa rivale méditerranéenne Barcelone, la capitale espagnole a pourtant beaucoup à offrir. Urbaine et stylée, vous allez voir que Madrid n’a rien à envier aux autres capitales européennes. Fans de foot, d’art, de gastronomie et de soirées caliente s’y retrouvent volontiers pour un week-end et plus si affinité. A Nous Paris vous a concocté un city guide du tonnerre pour ne rien rater lors de votre visite. Vamos !

 

Culture

Façade du Palacio Real de Madrid via Flickr ©Fernando R. Ortega

 

Située au cœur du pays, Madrid réunit l’ensemble des cultures espagnoles dans un joyeux métissage. Côté art, les musées madrilènes donnent à voir quelques-unes des plus belles collections d’Europe. Vous n’échapperez évidemment pas à la visite du célèbre musée du Prado et pour les férus d’histoire, une visite du Palacio Real, ancienne résidence de la famille royale d’Espagne, s’impose. Enfin, à la nuit tombée, laissez-vous envoûter par la puissance bouleversante d’un spectacle de flamenco dans le petit club de Cardamomo.

 

Air pur

Palais de Cristal au cœur du pars du Reitiro à Madrid via Flickr ©Ramón Durán

 

Six fois plus étendue que Paris, Madrid ne compte pas ses parcs et jardins. En plein cœur de la ville, les montagnes alentours aux faux-airs de western donnent une perspective étonnante à la ville. Si vous cherchez un moment de respiration pour entrecouper vos flâneries, dirigez vous à l’est vers le parc du Reitiro où se trouve niché le magnifique Palacio de Cristal, une merveille architecturale. Plus au nord, le parc du Capricho vaut lui aussi le détour. En cherchant bien vous pourriez découvrir son secret : un bunker intact datant de la guerre civile. A visiter à tout prix, en plus c’est gratuit !

 

Shopping

Boutique La Fiambrera dans le quartier branché de TriBall via FlickR ©Madrid y yo .com

 

Pour ne pas rentrer les mains vides, direction le quartier branché de la capitale : Malasaña. Quartier hipster par excellence, il fut l’épicentre de la Movida, la révolution culturelle et sociale qui a transformé Madrid dans les années 80. Rendez-vous plus précisément à TriBall, une zone située près de Gran Vía et la rue Fuencarral, où l’on y déniche quantité de boutiques de créateurs et commerces de bouche. Enfin, les dimanches et jours fériés, ne ratez pas le plus grand marché de la ville : les puces d’el Rasto dans le quartier de la Latina.

 

Cuisine

S’accouder au comptoir d’une échoppe du marché San Miguel à Madrid ©Carlos Octavio Uranga via FlickR

 

Comme ils sont joyeux les marchés couverts espagnols ! La tradition des tapas y est plus que jamais respectée. D’étal en étal on s’arrête ici ou là pour déguster les produits locaux et étancher sa soif. Deux adresses incontournables à Madrid : l’historique marché San Miguel et le marché San Antón, plus moderne. Profitez de cette halte pour grimper sur le rooftop de ce dernier et déguster un cocktail à la Cocina de San Antón dont la terrasse domine le turbulent quartier de la Chueca. Autres arrêts recommandés : les bodegas de La Ardosa et la Casa Labra pour une immersion dans la gastronomie madrilène. 

 

Où manger de bonnes tapas à Paris ?

 

Fiesta

On s’échauffe et on se chauffe à la Via Lactea photo via Facebook

 

Vous avez encore un peu d’énergie ? La réputation des Espagnols en terme de fête n’est plus à faire. Voyons si vous tiendrez le rythme. La fiesta commence tard en Espagne c’est bien connu, alors avant d’aller clubber pour de bon, passer boire quelques verres à la Via Lactea, bar mythique de la Movida à la déco rétro et à la playlist résolument rock. On y danse et on y pratique ses rudiments d’espagnol dans une super ambiance. Pour la suite, dirigez-vous dans le quartier gay de la Chueca, les clubs y sont légion et la foule toujours au rendez-vous !