Coffee shop geek: Extra Life Café

Un nouveau lieu atypique à mi-chemin entre le coffee-shop et la salle d’arcade, voilà qui manquait à ce quartier Mouffetard truffé de bars interchangeables pour touristes en goguette.

Ouvert au mois de juin et peaufiné tout l’été, Extra Life Café est la concrétisation du rêve de deux frères, accros aux jeux vidéo, mangas et autres univers fantasmés. Autant dire de véritables geeks. Et qui assument, en plus : « On fait partie de cette communauté, constatent-ils. On a été bercés par les dessins animés du Club Dorothée et on a eu nos premières consoles de jeux très tôt, puis ça a été les salons et les conventions. Le terme geek n’est pas réducteur pour nous, il s’est d’ailleurs éloigné de la caricature du type asocial enfermé chez lui derrière son écran ».

Un peu à l’image du Dernier Bar avant la Fin du Monde – en plus modeste, mais pas moins réussi –, les frangins se sont construit un cocon rempli des références imaginaires qu’ils aiment tant : mobilier cosplayé Pokemon, peintures murales inspirées de Mario, vitrines remplies de goodies Pacman ou Stars Wars… Un endroit immersif où les grands enfants (mais pas que) se sentiraient à l’aise, sans crainte d’être jugés comme parfois ailleurs au moment de commander une grenadine plutôt qu’une bonne pinte.

Au rez-de-chaussée, on y prend une pause sucrée à base de milkshake aux saveurs insolites, thé glacé ou café frappé, accompagnés de quelques excentricités gourmandes comme ces marrants donuts Simpson. Au sous-sol, c’est un petit paradis pour rétrogamers avec machine Dancing Stage Supernova et bornes d’arcade (Street Fighter, Metal Slug…) mais surtout pléthore de consoles vintage, à commencer par la cultissime Super Nintendo.

Enfin, une seconde salle en forme de bibliothèque accueille près de 5 000 mangas pour bouquiner à la cool au milieu d’une déco typiquement nipponne. Et on ne parle pas des prix dérisoires pour le quartier, aussi bien côté conso que pour l’accès à l’espace vidéo-ludique. Franchement, du tout bon.

 

Quelle ambiance ?

Déco nipponne, goodies et bornes d’arcade.

Pourquoi on y va ?

Pour une pause milkshake-donuts dans un lieu atypique.

Pour qui ?

Les geek et les rétrogamers.