Le Deux Point Zéro : Addict au Geek

Changement d’ambiance rue Blondel, fief historique des prostituées du quartier Saint-Denis, où les vitrines bardées de Space Invader du Deux Point Zéro annoncent la couleur. Monté par les « O’Neil Brothers », deux frères ayant bourlingué de New-York à Tokyo, cet ancien dépôt de textile se proclame aujourd’hui bar à cocktails ultra connecté.

 Principe de la maison : proposer à ses clients une appli (téléchargeable gratuitement sur www.2pz.fr) déclinant les cocktails à boire et permettant de participer aux blind-tests musicaux organisés par les patrons, de voter pour les musiques diffusées et de jouer à quelques jeux et quizz donnant droit à goodies et boissons. Attirant toute la communauté geek de Paris, le Deux Point Zéro ajoute un décor dans le ton avec comptoir rétro-futuriste, collection d’affiches Marvel – avec Spider-Man et Hulk en héros –, lasers à la Star Wars et transforme une DS au format XXL en photo-booth où se tirer le portrait à la sauce Pikachu ou Mario Bros. Stand favori des habitués, le corner de jeux d’arcades fait rejouer à Street Fighter, Pac Man, Alladin ou aux premières éditions de Fifa Soccer, les bons cocktails aux fruits et légumes, l’happy-hour de la semaine (pinte à 3 euros et mojito à 5 euros) ou le bol de punch à 50 euros les 5 litres faisant se prolonger la soirée. Encore bancal, le sous-sol arrangé en salle de jeux pour ados plumés, se réserve pour des soirées privées, vidéo-projecteur en option pour compétitions sur écran géant.