Le Golden Promise : Mystères Cocktails

Paris tient son premier bar à whisky. Né de la rencontre entre la Maison du Whisky et Youlin Ly, le fondateur de la Maison du Saké et du restaurant Sola, ce bar en sous-sol de la rue Tiquetonne s’ouvre après un grand escalier et quelques toiles d’artistes japonais accrochés aux murs.

En bas, un comptoir rétro-éclairé de toute beauté, dégainant les meilleures bouteilles de whisky – d’Ecosse bien sûr, du Japon, d’Irlande, d’Inde ou même de Taïwan -, et la série de cocktails de Lilia, ex Conserverie, passée maître dans l’art d’accorder les malts. Accolée, une salle aux estampes et grafs dans l’esprit japonais pose sous les voûtes quelques tablées en croix, spot parfait pour se faire servir tempura de maïs, sticks de radis à la sauce sésame ou mochi glacé. Pour aller plus loin, demander l’entrée au salon. Derrière une porte blindée, 800 whiskys très rares se dégustent au verre ou à la bouteille, le spécialiste de la question,  François Piriou, sommelier fameux de la Maison du Whisky, dégainant quelques trésors incroyables du Japon (les single malts Yoichi 1989 ou Yamazaki 1984, le Karuizawa 1977).

 

Quelle ambiance ?

Design et rétro-éclairé.

Pourquoi on y va ?

Les 800 types de whisky disponibles.

Pour qui ?

Les férus de whisky et de cocktail.