Le Zéro Zéro, le top pour démarrer une soirée

Dans le genre bar/club de poche, le Zéro Zéro se pose là. On ne sait pas trop ce qui pousse les gens à se serrer autant dans le micro-dancefloor de ce spot de la rue Amelot.

Enfin, si, on se doute un peu. Il y a d’abord ses shots de rhum-gingembre, la spécialité de la maison, son barman déjanté et sa sélection de DJ’s pointus. Alors forcément, au bout de quelques heures, tout le monde finit sur le trottoir et le Zéro Zéro est régulièrement la cible des voisins et de la préfecture. Ses levers/baissers de rideau incessants en ont fait le symbole de la lutte riverains vs fêtards. Mais quand c’est ouvert, c’est le top pour démarrer une soirée. Après, il faut arriver à en repartir…

Photo Sonia Desprez

 

Quelle ambiance ?

Bar/club de poche.

Pourquoi on y va ?

Les shots rhum-gingembre.

Pour qui ?

Les fans de micro-dancefloor.