Quels sont les cinq bars de nuit à écumer ?

Que l’on finisse tard le travail ou que l’on veuille continuer la fête, les bars de nuit auront toujours leur porte ouverte. Telle une libération similaire à la lumière au bout du tunnel, voici les meilleurs bars de nuit de Paris qui redonneront une seconde vie à votre soirée.

 

Le Connétable

intérieur du bar de nuit le Connétable
© Le Connétable

 

Un incontournable des nuits parisiennes en loucedé, Le Connétable est un bar on ne peut plus simple : table à nappes blanches, beaucoup de bois, un peu vieillot mais rigolo. Passé minuit, l’heure n’est plus aux belles choses mais à l’efficace. Des tables, un bar, des bières (ou du vin, ou des cocktails), de la musique et des copains. Rien de plus, rien de moins.

Bar de nuit Le Connétable
55 rue des Archives, 3e
Lundi – Mercredi : 19h – 2h / Jeudi – Samedi : 19h – 5h

 

Les Furieux

Décorations sur le mur du bar Les Furieux
© Les Furieux

 

On les entend à des kilomètres, les talons qui claquent des clients des Furieux. Sur du bon vieux rock ou du métal on enchaîne les pichets de bière (pas de pintes ici) jusqu’à la fermeture. On y viendrait même dès l’ouverture tellement on y est bien. Accoudé au comptoir ou attablé en salle, on laisse défiler le reste de la nuit, on se marre, on s’étourdit, on chante.

Les Furieux
74 rue de la Roquette, 11e
Mardi – Jeudi : 17h – 2h / Vendredi – Samedi : 17h – 5h

 

Café de la presse

4 bouteilles de bière en gros plans
© Pixabay

 

On y va pour ses concerts, sa terrasse et son baby. Pour l’ambiance qui a fait la renommée du lieu. Son grand espace qui abritait autrefois les presses d’une imprimerie permet de toujours trouver une petite place, sur la mezzanine ou dans un coin. Une fois posé, on commande sans hésiter une bonne mousse et quelque chose à becter. Surtout, on se lie avec ses voisins, avec des artistes, des fêtards ou des humoristes. On nage dans l’humanité et ça fait du bien.

Le Café de la Presse
36 boulevard de la Bastille, 12e
Lundi – Dimanche : 8h – 2h

 

Requin Chagrin

Devanture du Requin Chagrin avec des drapeaux de différents pays et les décorations d'Halloween
© Le Requin Chagrin

 

On file rive gauche dans ce bar d’habitués et surtout d’étudiants. Ici, on ne paye pas l’emplacement, les bières, les caïpis ou encore les whiskies sont les plus abordables du quartier. Voilà pourquoi, une foule d’habitués reste accrochée à ce bar familial quasiment tous les jours. Ce qu’on aime : les rhums arrangés, petit clin d’œil à l’origine du nom. En réunionnais requin chagrin signifie vieille prostituée.

Le Requin Chagrin
10 rue Mouffetard, 5e
Dimanche – Jeudi : 16h – 2h / Vendredi – Samedi : 16h – 5h

 

La Dame de Canton

Vue sur la Seine, de nuit
© Pixabay

 

Ancienne jonque chinoise qui a fait le tour du monde, ce bar-péniche est l’endroit qu’il faut avoir à Paris. Concerts, terrasse sur le pont, vieille bibliothèque et boudoir, Dame de Canton est une pièce rare dans le paysage parisien. Un vrai musée ! Pour couronner le tout, le bateau se trouve au centre de la capitale. Pas d’excuse pour se retrouver à mi-chemin entre le 15e et le 18e.

Dame de Canton
Port de la Gare, 13e (Quai François Mitterand)
Mardi – Jeudi : 19h – 00h / Vendredi – Samedi : 19h – 5h