Les meilleurs bars du 14e arrondissement

Il n’y a pas que la tour Montparnasse, les théâtres et les crêperies dans le 14e  ! Même s’il est plutôt résidentiel, cet arrondissement, naguère terre d’accueil d’artistes et d’écrivains, est bien plus animé qu’il n’y paraît et gagne à être connu aussi pour ses nombreux bars et ses belles terrasses.

L’Adada Bar

bars du 14e
©Adada Bar

 

Situé à deux pas de la Gare Montparnasse, ce bar incontournable du quartier détonne par sa façade rouge flash, assortie à la couleur chatoyante du comptoir. Souvent plein à craquer, l’ambiance festive et amicale (Adada pour Apéro Des Amis Des Amis !) est renforcée par la gentillesse des serveurs, pourtant débordés.

On y boit de bonnes bières comme une Grimbergen Rouge ou une Chouffe à des prix raisonnables, surtout pendant le généreux happy-hour (jusqu’à 20h), ou l’un des nombreux rhums arrangés de la maison. Pour faire passer ça, on se rue sur les hamburgers, eux aussi adeptes du fait maison, et des plateaux remplis de petites choses aussi décadentes que des croquettes au Babybel.

Les petit plus : le photomaton, histoire de rapporter des souvenirs plus ou moins honteux de vos soirées, et le blind-test du mardi !

L’Adada Bar
15 rue du Maine, 14e
Lundi – Vendredi : 17h – 2h
Samedi : 17h – minuit
Dimanche : 11h30 – 23h30

Le Rosebud

bars du 14e
© DR

 

Boire un cocktail de très haute volée dans un cadre prestigieux et chargé d’histoire, c’est possible à Montparnasse. Et ça se passe dans ce bar au nom évocateur. Paraît que dans les années 30, le quartier attirait moult artistes et membres de l’intelligentsia littéraire de l’époque, à l’instar de Simone de Beauvoir et de Jean-Paul Sartre, clients réguliers du Rosebud. Aujourd’hui, on croise encore du beau monde dans cet alcôve intimiste à l’aura clandestine.

La discrétion du lieu, la décoration chargée en acajou et en marbre, l’absence de fenêtres et l’atmosphère tamisée en font le speakeasy parfait pour échapper à la frénésie du monde contemporain. Le temps d’un ou deux cocktails, classiques, mais préparés d’une main de maîtres, et d’un chili con carne, improbable et célèbre surprise de la maison. Prix à la hauteur de la qualité des breuvages, compter une douzaine d’euros pour un verre.

Le Rosebud
1 rue Delambre, 14e
Lundi – Dimanche : 19h – 2h 

Chez Jean-Claude

bars du 14e
©Chez Jean-Claude

 

Chez Jean-Claude, rue Vandamme, ça ne s’invente pas ! Le 14e arrondissement ne manque pas d’humour, la preuve avec ce néo-bistrot aussi pointu que chaleureux. A mi-chemin entre le bar de quartier et le restaurant, on est d’entrée charmés par la décoration classe et acidulée dans les tons de bleu turquoise et d’orange vif, avec le mobilier vintage qui va bien.

Mais ce sont surtout les plats et les boissons qui séduisent : des tapas aux planches en passant par les plats canaille (l’osso bucco est incroyable), tout est cuisiné à la perfection, fait maison, avec de bons produits. La carte de vins est courte mais intense et on se laisse évidemment tenter par le  » Aware « , cocktail qui vous rendra certainement aussi sagace que Jean-Claude Van Damme lui-même. Le tout dans une ambiance hyper conviviale, sous la gouverne d’une équipe toujours de bonne humeur.

Le gros plus : la terrasse dans l’arrière-cour !

Chez Jean-Claude
9 rue Vandamme, 14e
Lundi – Samedi : 19h30 – 2h 

Le Tournesol

bars du 14e
©Le Tournesol

 

Un bar sans prétention, où il fait bon s’attabler avec les copains à l’heure de l’apéro, notamment sur la grande terrasse en cul-de-sac à l’abri de la circulation. Ancien peep-show, ce troquet aux couleurs chatoyantes et aux chaises multicolores est devenu l’un des QG des jeunes branchés de ce coin animé de la Gaîté. La playlist soul et jazzy de bonne facture, l’ambiance décontractée et la douceur des prix y sont sans doute pour beaucoup. Service néanmoins un peu aléatoire.

Le Tournesol
9 rue de la Gaité, 14e
Lundi – Dimanche : 8h – 3h

La Lingerie

bars du 14e
©La Lingerie

 

Boire un verre dans l’ancienne lingerie d’un ancien hôpital, ça vous tente ? C’est bien sûr aux Grands Voisins que ça se passe : cette buvette nichée dans la lingerie de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul vous propose bières fraîches et petite restauration éco-responsable, dans une ambiance conviviale et bonne franquette.

Attablés sur la grande terrasse au côté de sympathiques inconnus, on profite d’un cadre atypique, avec un côté petit village. Le lieu s’anime d’autant plus en fin de semaine, grâce aux soirées à thèmes, aux jeux, aux concerts et DJ sets organisés. Toute la programmation est gratuite, et chaque mercredi, un repas concocté par les résidents des centres d’hébergement est servi à prix libre !

On aime aussi les prix riquiqui des consommations et le fait que les bénéfices du bar servent à alimenter le projet associatif des Grands Voisins.

La Lingerie
74 avenue Denfert-Rochereau, 14e
Mercredi au vendredi : 18h-00h
Samedi : 14h-00h
Dimanche : 14h-20h

Lock Groove

bars du 14e
©Lock Groove

 

Les diggers auront compris le clin d’œil, mais pour les autres,  » Lock Groove  » se rapporte au sillon infini d’un disque vinyle. Un nom qui sonne comme un indice et donne le La de l’ambiance : rock’n’roll et pas qu’à moitié !

Derrière la façade rétro en bois peint se cache un bar rock vintage qui détonne complètement dans le quartier, une véritable machine à remonter le temps avec sa décoration style sixties, son téléphone à cadran, son vieux papier peint à fleur et ses posters de stars du rock. On y boit de bien bonnes bières à prix chaton (cinq balles en happy hour) en dégustant des nachos, des frites et des burgers, mais surtout en écoutant la collection de vinyles des patrons : pointue, éclectique, et évidemment très rock.

Le Lock Groove
15 rue Roger, 14e
Lundi – Samedi : 17h – 2h

Ton Air de Brest

bars du 14e
©Ton Air de Brest

 

Un bar tellement breton qu’on sentirait presque les embruns nous chatouiller le nez. Mais non, c’est plutôt les effluves de la Coreff ambrée, ou de la Brestoise, disponibles en pression ici et sans doute nulle par ailleurs à Paris. Plein de bonnes bières bretonnes, notamment de la bien-nommée brasserie Lancelot, vous attendent dans ce troquet. L’occasion de retrouver vos breuvages houblonnés favoris et/ou d’en découvrir d’autres, plus confidentiels.

L’ambiance aussi rappelle l’Armorique, et on y pousse facilement la chansonnette. Le maître des lieux Patrick, brestois de cœur et d’origines, veille à entretenir une atmosphère festive et bon enfant à grands renforts de petits concerts, de scènes ouvertes, d’open mix ou encore des quizz de culture générale !

Ton Air de Brest
9 rue Maison Dieu, 14e
Mardi – Samedi : 18h30 – 1h30


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !