Monsieur

Légèrement en retrait du Carrefour de l’Odéon, Monsieur mise sur le self-service et la bière à tirer à la pompe comme dans une station essence.

Ça se presse à la porte de chez Monsieur. 20-35 ans max, étudiants en majorité. Monté par un ancien de la presse et patron de restaurants, Xavier Getten, associé au neveu Grégoire, ce bar met la bière à tirer directement à la pompe à partir de crédits déposés sur une carte prépayée. Déjà vu chez Wine by One, bistrot à vin ayant fait son succès sur ce principe, plus récemment à l’Hôtel Pullman dans le 16e qui abandonna vite l’idée, le concept se réchauffe dans ce décor de station-service, avec pompes des années 50 amusant la galerie et mécano en roue de secours charmante. Si la carte pèche dans le choix, les bières de chez Karlsbrau valent quand même le coup – blanche et cidre irlandais en premiers –, le prix se fait à la mesure de sa soif (à partir de 3 euros) et selon le budget. Alternative au vin possible en fond de boutique, la sélection – bonne – du Petit Ballon (un service de box envoyés à la maison) à déguster sur tables hautes (3 à 6 euros). Sans vrai comptoir, l’endroit manque un peu d’âme, mais passé 20 h, les foules débarquent, en mode collé-serré les soirs de matchs, tambouille de charcut’ (un peu trop chère) ou croque-monsieur (5 euros) parfaits pour éponger. Au sous-sol, la maison privatise : petit salon pour fêtes d’étudiants dans un décor graphique basique et faux airs de Brooklyn.