Notre sélection d’adresses à tester entre potes

Pour manger un bout debout au zinc, un œuf mayo avec un ballon de rouge façon vieille France, ou pour parler avec son voisin des résultats sportifs une Gauloise à la bouche, rire aux éclats ou parler littérature ou politique, Paris regorge d’endroits où convivialité rime avec simplicité. Cap sur cinq bars où il fait bon vivre.

Le Baron Rouge

Convivial
© Le Baron Rouge

 

Entre les tonneaux, quelques notes de jazz et beaucoup, beaucoup de badins un verre à la main, le Baron Rouge fait office de référence. Un rouge au verre à 1,50€, un Côte du Rhône à 3€ ou un Pic saint Loup à 8€, il y en a pour toutes les bourses. Et ce beau mélange prend de l’ampleur avec une tartine de pâté ou des huîtres selon son appétence. Un joyeux bordel.

Le Baron Rouge
1 rue Théophile Roussel, 12e

Ô p’ti Paris

Convivial
O P’ti Paris et sa terrasse très populaire © O P’ti Paris

 

Hurler une bière à la main, surtout pendant l’happy hour, devant la télévision, un match de foot à l’antenne, c’est ici monnaie courante. Pas de chichi au p’ti Paris, coincé dans la cour des Petites Ecuries entre le trot et le galop(in), c’est pinte perdue pour retrouver son chemin. En voilà une bonne que vous pourrez sortir à votre voisin de table.

Bar O P’ti Paris
8 cour des Petites Écuries, 10e

La Pointe du Grouin

Convivial
© La Pointe du Grouin

 

La Bretagne, vous aimez ? Vous ne mangez pas de ce pain-là ? Dommage, dans cette bonne odeur de pain chaud (fabriqué directement au sous-sol), se trouve une gastronomie à couper le souffle : grouin pané, œuf de la super mort, comté 18 mois, salade de choux fleur, tout ça accompagné de rouge, de blanc, d’ambrée et de blonde à prix tout doux. En fond ? Queen et un barman hurlant à pleins poumons dans un micro façon Mercury. On se sauce vite pour y casser la croûte.

La Pointe du Grouin
8 rue de Belzunce, 10e

La Cave de Belleville

Convivial
© La Cave de Belleville

 

Dans un brouhaha confortable, on trinque, on tchin, on bouscule les verres pour se resservir vite. Au milieu des allées de bouteilles et du quartier de Belleville, la charcuterie se fait désirer et les clients enjailler. C’est ce qu’on aime dans ce troquet de luxe. L’ambiance et les produits aussi sourcés que la clientèle. Et les quilles y sont grandioses.

La Cave de Belleville
51 rue de Belleville, 19e

La cave café

Convivial
© La Cave Café

 

Niché derrière Montmartre, on commande au fil de l’eau dans ce troquet longeant la rue du Ruisseau. Vins natures et gros plats à la carte, ici on reste, on ne se carapate. Concert de jazz derrière une porte dérobée, on danse là où l’ambiance est chaude et où les mecs rentraient. Et s’il est trop tôt pour passer une soirée phénoménale, on peut rester au comptoir lire le journal.

La Cave Café
134 rue Marcadet, 18e