Notre sélection des nouveaux bars à Paris en mai

La sélection des nouveaux bars à Paris du mois de mai sent bon la musique et les tapas. On vous emmène valdinguer sur du bon rock, de Pigalle à République, on se love dans un bar à vin et tapas et on découvre la première vermuteria. Un beau programme conçu sur mesure.

Sister midnight : bar à cocktail rétro

bars à Paris en mai
© Hugo Saadi

 

C’est dans une petite ruelle non loin du quartier de Pigalle que s’est ouvert Sisters Midnight, un petit spot assez cosy tenu par Joe qui possède le bar américain Red House et sa femme Jennifer débarquée de Manchester. On déboule tout de suite sur un comptoir en formica noir, avec des murs en vert foncé, des tableaux kitsch accrochés au plafond et au loin une alcove léopard et sa boule à facette. Lovely.

La carte se divise en 3 parties (Apéritif, All night long et After dark) et on se laisse tenter par deux cocktails. Le premier, Violet Chachki est amer et pétillant (gin, marashino, citron jaune, violette et champagne), le second, La Colombe, plus sucré (tequila, mezcal, Aperol pampelle, citron vert, espelette). Deux créations qui nous séduisent autant que le lieu. L’ambiance est amicale, on y croise déjà des habitués assis au comptoir, ça parle anglais en écoutant une bande son rock-soul. Un style rétro années 70 qui a du charme et se distingue des autres bars à Paris avec une carte aux prix raisonnable.

Sister Midnight
4 rue Viollet-Le-Duc, Paris 9e
Ouvert du mardi au samedi de 18h à 2h

 

Kachette : la première vermuteria

bars à Paris en mai
© Kachette

 

La première fois que l’on aperçoit Kachette en plein quartier des Halles, on peut y voit un bar qui semble assez simple. Mais il ne faut surtout pas s’arrêter à cette première impression puisque la grosse surprise c’est ce sous sol incroyable. Installé sur 3 niveaux différents, Kachette est un vrai labyrinthe qui dispose également d’un bar à cocktail. La déco est chic et avec du style. On reste à l’étage pour découvrir le concept de cette première vermuteria de France lancée par l’équipe d’AveK. Le vermouth, cet apéritif à base de vin y est donc roi. Avec plus de 60 références en leur possession, on peut vraiment y trouver son compte qu’on soit novice ou grand amateur.

On suit les conseils de Nils, le barman qui nous sert deux vermouth différents. Le premier, un grec Otto’s Athen est léger et assez floral, le second, un italien Vermouth Classico de Chez Martelletti est plus liquoreux et avec plus de corps. Des saveurs différentes qui rafraîchissent. Si l’on avait déjà eu droit à cet alcool au sein de cocktails, il est toujours agréable de le déguster pur. Mais pour goûter aux 60 références que possède Kachette, il faudra revenir et pourquoi pas s’aventurer dans les sous-sols.

Kachette
60 rue de l’arbre à sec, Paris 1e
Ouvert du mardi au samedi de 17h à 2h

 

Le Rouge à lèvres : bar à vin et tapas

bars à Paris en mai
© Le Rouge à lèvres

 

Avec un nom aussi sulfureux, on avait hâte de découvrir ce nouveau bar à vin et tapas situé à quelques pas des Grands Boulevards. À sa tête, Serge, charmant maître des lieux (qui possède également La Mangerie)  nous met facilement dans l’ambiance. Il a conçu la déco en s’inspirant de ses voyages à Bali. Sa volonté ? Que l’on rentre « à l’extérieur » en pénétrant dans Le Rouge à lèvres. Plantes vivaces, arbre central et luminaires en osier un peu partout, le cadre est très agréable. On se love dans un canapé pour picorer dans la carte des tapas.

Notre sélection : cecina de bœuf de Galice, piquillos farcis au fromage frais (coup de cœur), burrata fleur de caviar, artichauts grillés et ceviche de cabillaud à la péruvienne. Un assortiment varié qui fait plaisir aux papilles et bien accompagné par une belle sélection de vins. En dessert, on craque pour la superbe mousse au chocolat et le tiramisu revisité aux fruits rouges. Loin de l’agitation du boulevard, on a hâte de découvrir la terrasse qui devrait arriver prochainement.

Le Rouge à lèvres
6 rue Rougemont, Paris 9e
Ouvert du mardi au samedi, de 18h à 23h30

 

Alabama : bar rock n’roll

bars à Paris en mai
©Ludovic Ismaël

 

Dans les alentours de République, vient de débarquer Alabama, un repaire rock fondé par Mikkey Dee. Son nom vous dit peut être quelque chose puisqu’il s’agit d’un ancien membre du groupe Motörhead et de l’actuel batteur de Scorpions. On découvre un espace ni trop petit, ni trop grand, avec en pièce centrale un beau bar en zinc.

La convivialité est donc de rigueur et dans les enceintes, du rock ou du métal. La clientèle est toutefois assez variée et cosmopolite. On peut s’y caler pour prendre une bière (large choix en pression et en bouteille) ou siroter un cocktail au comptoir. Et c’est ce qu’on fait avec le Pirate Bay à base de rhum blanc, de rhum ambré, de basilic, de gingembre, de citron vert et de mangue. Le Glam & Glitters nous attirait aussi avec son mélange vodka, Gold Strike (cannellle), citron vert et cranberry. L’Alabama résonnera aussi quelques soirs le week-end lors de DJ set qui s’annoncent assez énergiques. Le bon spot qui dépoussière le rock .

Alabama
32 rue Albert Thomas, Paris 10è
Ouvert du mardi au samedi de 17h à 2h


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !