A.Boire

Notre sélection des nouveaux bars à Paris en novembre

Si la saison des apéros sur les quais ou dans les parcs est terminée, elle laisse place désormais à celle des apéros en terrasses chauffées ou confortablement assis dans des bars à cocktails. Découvrez notre sélection des nouveaux bars à Paris en novembre. 

Mordu : la table gastro du marché Saint-Germain

© Mordu

 

Le quartier de Saint-Germain-des-Prés continue sa mue avec un nouveau venu au niveau du marché Saint-Germain. Et pas des moindres. Mordu, nouvelle table gastronomique qui nous régale aussi bien au niveau des cocktails que dans les assiettes à partager. Dans une ambiance cosy et chic, on déguste un costaud Saint Germain (tequila infusée au romarin, liqueur italicus, citron vert, sirop poivron maison et blanc d’œuf). On reste dans l’esprit du 6ème avec un relevé Luxembourg (rhum, menthe, gingembre, sirop de piment maison, liqueur de cognac infusée au gingembre et à la vanille, citron jaune, ginger beer).

Pour accompagner ces bons breuvages, de nombreuses assiettes à partager. Coup de cœur pour le flat bread minute au tarama et à la truffe noire bien crémeux et l’aubergine frite fondante à l’oseille, sauce ponzu et jaune d’œuf façon pourtargue. On ne renonce pas à un peu de fraîcheur avec la daurade de ligne à la tahitienne, noisette et girolle. Pour les amateurs de vins, une énorme carte est à dispo et le niveau est là. Si l’addition peut rapidement s’emballer en se faisant plaisir, ne manquez surtout pas la ganache au chocolat, saupoudrée de piment, crumble de noisettes et du caramel à la fleur de sel. Un régal.

Mordu
2 rue Félibien, Paris 6è
Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30

Aristide : le bar intimiste de l’hôtel Lutetia

© Hotel Lutetia

 

On reste dans le haut de gamme et dans le quartier du 6ème pour faire un tour dans l’hôtel Lutetia, l’un des seuls hôtels 5 étoiles de la Rive Gauche. Complètement relifté par des années de travaux, le Lutetia,  déjà doté du bar Joséphine double la mise avec l’arrivée d’un nouveau bar : l’Aristide. L’ambiance y est plus intimiste, jazzy et très feutrée. On se love dans l’un des fauteuils en cuir pour y découvrir une carte qui fait la part belle aux alcools en dégustation. Même si les cocktails signatures donnent l’eau à la bouche.

On se laisse notamment tenter par l’Aviation (Gin Isle of Harris, maraschino, liqueur de violette et jus de citron) léger et floral en bouche. Qui dit Hôtel 5 étoiles, dit prix élevé (30€ le cocktail) et offre luxueuse : cave à cigare, dégustation de caviar, sushi bar et belles planches à partager. Niché au premier étage de l’Hôtel, le bar Aristide se la joue speakeasy et n’est pas encore très connu du fait de son ouverture récente. Si vous souhaitez fêter une grande occasion, sortez le grand jeu.

Aristide
45 boulevard Raspail, Paris 6è
Ouvert tous les jours de 18h à 2h

Brigitte : le bar à cocktails où commencer l’apéro

© Brigitte

 

À quelques pas du Canal Saint-Martin, on est tombée sur Brigitte dans la rue Marie et Louise, juste en face de Cantina, l’un de nos restos coups de cœur de l’année.  À l’intérieur de ce petit bar à cocktails sans prétention, une ambiance vraiment à la cool comme si on débarquait chez des potes en pleine soirée. En réalité, on arrive chez Sandra et Julien, qui ont mis toute leur joie de vivre dans le lieu.

Du côté de la carte des cocktails, on fait honneur à la maison en commandant un séduisant Brigitte (rhum, saint germain, Marasquin, jus de citron, et une touche secrète) ainsi qu’un exotique Viracocha (Mezcal, gingembre, ananas, cannelle, piment, citron). Une belle carte dégustation s’accompagne aussi. Pour éponger la soif, une petite carte à grignoter où on y trouve  de bons crocs à l’image du chorizo brebis, concassé de tomates ou du brebis pesto. Rillettes de poissons et plancha sont aussi dispo. Attention, le week-end, le lieu est vite blindé et on connait peut être la raison : le prix très doux des créations entre 6 et 10€.

Brigitte
12 rue Marie et Louise, Paris 10è
Ouvert du mardi au samedi de 18h à 2h

Privé de dessert : des cocktails à manger

© Privé de dessert

 

Le trompe l’œil en cuisine est un concept assez insolite. Privé de dessert n’en sont pas à son premier coup d’essai, puisqu’ils viennent d’ouvrir leur 3ème restaurant dans le quartier des Batignolles. La nouveauté ici réside dans le bar à desserts. L’idée ? Proposer des cocktails sous forme de dessert ou des desserts sous forme de cocktails… Enfin, on est perdu. Au final, on se laisse avoir par le cocktail macaron framboise (saint germain, amaretto, framboises fraîches, jus de yuzu, blanc d’œuf) et le poire Belle-Hélène (vodka Grey Goose infusée au chocolat noir et blanc, poire fraîche, jus de poire, émulsion de poire et amandes torréfiées).

Des cocktails qui se mangent plutôt qu’ils se boivent. On est soufflé par le résultat et en même temps troublé, ne sachant plus si on en est déjà arrivé aux desserts. Les plus aventuriers pourront se laisser tenter par le repas inversé qui déstabilise nos papilles : café gourmand en entrée, un Saint Honoré en plat (burger, steak d’Aubrac, churros) et un œuf au plat pour terminer sur une note sucrée (oui oui) traduction : mousse au chocolat blanc coco, crème mangue passion et sablé. Une expérience culinaire assez originale !

Privé de dessert
124 rue Legendre, Paris 17è
Ouvert tous les jours de 19h à 23h et le week-end de 12h à 14h30