A.Boire

Notre sélection des nouveaux bars de décembre à Paris

Les occasions pour trinquer en décembre ne manquent jamais. Alors, on s’est dit qu’il fallait vous dévoiler notre sélection des nouveaux bars de décembre à Paris. Une sélection entre bar à vin et bar à cocktail pour passer de belles soirées d’hiver. 

Django : le nouveau bar à manger de Pigalle

© Django

 

A l’angle de l’avenue Frochot et de la rue Victor Massé, Django, le nouveau bar à manger de South Pigalle ne passe pas inaperçu. D’une part grâce à sa jolie devanture et ses néons roses, mais surtout pour son bar intérieur, central et stylisé (déco aux touches méditerranéennes, assez sobre, mais chic). Les cocktails se marient avec des assiettes bistronomiques et de saison. On lance les hostilités avec le cocktail Rose Room (rhum infusée à la pétale de rose, purée de framboise, amaretto, citron vert, saint Germain, sucre) tout en douceur et légèreté. Ainsi que le Reinhardt (vodka infusée au basilic, citron vert, sirop de canne, gingembre) qui réveille notre appétit, très vite calmé par des petits toasts au foie gras.

Du côté des assiettes, il faut prendre des décisions cruciales car la tentation est multiple. On fait un très bon choix avec l’œuf parfait et son velouté de champignons à la cardamome et tuile de parmesan. Gros coup de cœur pour le tartare de bœuf fondant et plein de saveurs qui s’accompagne d’un yaourt à l’estragon, de tuiles d’amandes fumées et d’un jaune d’œuf confit à l’huile d’olive. Une folie. La carte des vins natures est tout aussi belle et appréciable. Enfin, on hésite à se refaire un kiff salé (linguine aux gambas) mais le brioché façon pain perdu au caramel beurre salé et crème à la vanille nous fait de l’œil. On a bien fait de craquer. Une très bonne adresse par la team Maison Lautrec où se partager des assiettes renversantes (entre 5 et 16 euros).

Django
24 rue Victor Massé, Paris 9è
Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 14h et du mardi au samedi de 18h à 2h

Assemblages : bar à vin et atelier d’ébéniste

© almaphotos

 

A quelques pas seulement de la Place des Vosges, on découvre  Assemblages, lieu hybride où cohabitent l’atelier d’ébéniste de Eric Wilmote et un chouette bar à vin à partir de 18h. Son atelier fait parti du décor et les coins cosy où se lover ne manquent pas. On se laisse tenter dans un premier temps par un Pic-Saint-Loup assez léger et fruité pour accompagner un saumon fumé qui respire la mer. Puis, on bascule sur un Saint Joseph plus tannique et qui a du corps en bouche. Le mariage idéal avec notre planche de 5 fromages (Comté, chèvre…) en provenance direct d’une fromagerie.

Les planches changent en fonction des humeurs d’Eric Wilmote. Côté cuisine, on se la joue modeste (quelques tapas et des planches), mais très sérieux sur le sourcing des produits, et ça se ressent. Pour accompagner notre fondant au chocolat, on jette notre dévolu sur un Saint Estèphe qui vient endormir nos papilles. Assemblages, c’est donc un lieu plein de vie et surtout une belle carte de vin au verre (prix allant de 6 à 20€) et une longue liste de bouteilles à déboucher. Un conseil : laissez vous bercer par ceux d’Eric qui saura vous guider dans la dégustation.

Assemblages
7 rue de Birague, Paris 4è
Pivert du mardi au samedi à partir de 18h, le samedi à partir de 12h et le dimanche de 12h à 18h

Oh La La : bar cosy et hôtel speakeasy

© Oh La La !

 

Le quartier de Bastille ne manque pas de bar, mais le Oh La La arrive à sortir son épingle du jeu. Si à première vue, il a tout de normal – un bar central, une offre de cocktails, de tapas et de bières -, on se rendra compte par la suite de son originalité. Avant ça, on déguste le cocktail Mai & Stormy (rhum, orgeat, ginger beer, citron vert) qui picote la gorge ainsi qu’une Vedette IPA en valeur sûre. Côté grignotage, on se fait plaisir avec un houmous maison qu’on accompagne d’une planche 100% fromages et de rillettes de thon à l’estragon. Simple. Le rapport qualité prix est agréable.

Au cours de la soirée, on aperçoit des personnes qui arrivent avec leurs valises et disparaissent. Voici l’originalité du Oh La La, un hôtel en version speakeasy. Armé de notre clé de chambre, on actionne une porte dissimulée derrière la bibliothèque. Et on se love ensuite dans l’une des chambres de cet hôtel 3 étoiles qui a joué la carte du minimalisme et de la déco jeune et branché. Les chambres sont confortables et au calme. Enfin, au réveil, le bar se transforme en salle de petit déjeuner et on s’installe dans l’un des canapés pour apprécier nos pancakes et autres viennoiseries. Prêt à attaquer la journée.

Oh La La
6 rue de la Roquette, Paris 11è
Ouvert tous les jours de 17h à 1h

Le comptoir du chantier : le bar de l’Hôtel Normandy

© Damien Boisson-Berçu

 

On ne va pas y aller par quatre chemins, le comptoir du chantier en mode soirée, ce n’est pas encore tout à fait ça. Pour avoir vu l’offre food et l’ambiance la journée, c’est clairement le moment à privilégier. À ce moment-là, on découvre une carte qui fait la part belle aux salades et aux soupes, mais pas que. Chaque jour, les plats changent (poulet au pesto, chili sin carne, salade de courge rôtie) et respirent la fraîcheur. Sans parler des nombreuses pâtisseries végétales qui régalent la pause sucrée.

En termes de boissons, optez donc plutôt pour les smoothies ou les jus maison plein de vitamines plutôt que les cocktails qui s’avèrent à l’arrivée assez quelconques et décevants. Heureusement le lieu est assez novateur et pétillant, l’hôtel Normandy encore en travaux pour deux ans laisse le public pénétrer à l’intérieur et joue la carte du chantier. C’est assez original, en attendant l’ouverture du speakeasy au sous-sol qui se concentrera sur les alcools au CBD, une composante du cannabis, mais aux vertus relaxantes et médicinales. 100% sain.

Le comptoir du chantier
7 rue de l’échelle, Paris 1er
Ouvert tous les jours de 7h à 23h