Notre sélection des nouveaux bars du mois de juin à Paris

À l’approche de l’été, les terrasses se remplissent et les cocktails sont de sortie. Raison de plus pour partir à la découverte des nouveaux bars à Paris grâce à une sélection qui mixe terrasses, cocktails et bières sans délaisser les amoureux de la gastronomie française. 

L’appel au chill du bar à bières BBP Canal

bars de juin
© Marlene Huet

 

En général, quand on débarque dans un bar à bières, le côté cuisine n’a pas été pensé au-delà de simples tapas. C’est désormais possible chez Brussel Beer Project Canal. Après avoir investi Pigalle (ouvert seulement le soir), la team BBP débarque près du canal Saint-Martin dans un ravissant spot : intérieur assez stylé et une belle terrasse assez grande pour trouver le soleil à n’importe quelle heure. Si on vient ici pour tester les bières, on est agréablement surpris par l’offre food qui fonctionne bien avec le brunch all week. On opte pour les plats dont le copieux beef burger (bacon fumé, fromage d’abbaye, tomates, lollo rouge, oignon) et le club sandwich revisité accompagnés tous les deux de frites et salade.

On est rapidement full. Côté binouze, on a du choix : près de 25 bières pressions avec les classiques BBP comme la Jungle Joy avec des notes de passion et de mangue. Pour le reste, BBP propose une large gamme qui se renouvelle en permanence. Nos coups de cœur : la double IPA You Want Me (IBU 65 = amertume au poil) et la Shake Berry, une imperial Berliner aux fruits rouges qui se boit comme un jus fraîchement pressée (attention, elle titre quand même à 7,5%). Le spot est toujours l’occasion d’élargir ses goûts en testant des bières différentes à l’image de la Black Swan (Blackberry Baltic Porter) et ses petites notes de café. Assurément un bon QG pour les amateurs de bières et pour ceux qui souhaitent se caler au soleil tout l’aprem.

BBP Canal
47 bis rue Bichat, 10e
Ouvert du dimanche au mercredi de 10h à minuit et du jeudi au samedi de 10h à 2h

Faire du rodéo dans le speakeasy de Lombem

bars de juin
© Lombem

 

Direction le passage des panoramas pour découvrir Lombem, le restaurant qui joue la carte des viandes grillées. Mais dans un premier temps, c’est au sous-sol qu’on se dirige pour pénétrer dans le bar speakeasy du lieu qui se cache dans de belles caves voûtées. On ne résiste évidemment pas au taureau-machine qui est installé dans un coin pour faire notre premier rodéo automatique. Ça promet.

On reprend nos idées avec deux cocktails : le Cowboy Solitaire, pour faire honneur, à base de Whisky Corse, blanc d’œuf, sucre, citron frais et zestes de citron. Et un Mule de Moscou (Vodka, Ginger Beer, Angostura, citron vert) pour accompagner l’onctueux houmous de betteraves rôties et ses crackers aux graines de lin et les rillettes de bœuf Angus bien en chair. À l’étage se trouve donc Lombem, un néo-bistro moderne avec vue sur la cuisine et son grill. Les amateurs de viande seront aux anges en dégustant par exemple le Surf’n’Turf, une pièce de rumsteak fondante accompagnée de gambas grillées et d’asperges. Le reste de la carte est tout aussi appétissant : bavette d’Aloyau, côte de bœuf Angus, ribs, tartare. Les végétariens se contenteront donc du speakeasy.

Lombem
22 Passage des Panoramas, 2e
Bar ouvert du jeudi au samedi soir de 19h à 23h30, resto ouvert tous les jours sauf dimanche

Se poser à la terrasse de la Brasserie Bellanger

bars de juin
© Charles Perez

 

A quelques minutes de Barbès et Poissonnière, la Brasserie Bellanger a déjà pris ses repères. Lorsqu’on arrive, le lieu est déjà plein à craquer et rapidement une queue se forme devant l’établissement. Il faut dire que Victor et Charly, les deux amis qui se sont lancés dans l’aventure, ont fait les choses comme il fallait : une déco chic, une cuisine ouverte, un bar classy, de la végétation un peu partout et une belle terrasse. On se tourne en premier lieu vers la carte des cocktails avec le léger et tonique Moscow Charly (cachaça, infusion hibiscus, passion, menthe, blanc d’œuf) et le American Mule (Bourbon, sirop de miel maison, citron jaune, ginger beer) qui font frétiller nos papilles.

En petites tapas, on vote pour le jambon blanc truffé et les chèvres frais. Pour les classiques de la brasserie, on fait simple avec la saucisse purée, la hampe de bœuf et le Paris-Brest en dessert. Ça fonctionne sur toute la ligne. Seul bémol, une équipe encore en rodage donc un peu d’attente entre chaque commande. Mais la qualité de cette cuisine franchouillarde est bien là et le tout à des prix abordables. Bar ou brasserie, ici on choisit les deux options.

Brasserie Bellanger
140 rue du Faubourg Poissonnière, 10e
Ouvert tous jours de 12h à minuit

Déguster un cocktail au Mon Petit des Dames

bars de juin
© Mon Petit des Dames

 

C’est toujours agréable de débarquer dans le quartier des Batignolles. Il respire la vie parisienne à la cool, il est familial avec ses petits restos et bars à vins. Manquait tout de même de bons bars à cocktails alors on apprécie l’arrivée de Mon Petit des Dames. Il faut remercier les détenteurs du Tonton des Dames, situé à quelques mètres qui ont lancé le petit frère. C’est dans un charmant lieu avec une déco à la mode (tabourets industriels, luminaires design, plantes vivaces) que l’on déguste les cocktails du moment.

Ils portent tous un nom de quartier de Paris (vous aurez donc compris qu’il y a 20 cocktails à la carte) et on décide de rester dans le quartier avec le Monte-en-l’air des Batignolles (liqueur Drambuie, eau gazeuse et raisin). Puis on s’envole rive Gauche avec le Véner de Saint Ger (Pisco, Saint-Germain, sucre de cannes au thym, myrtilles et citron). Deux créations originales et validées. Un lieu à taille humaine et où on se sent vite à l’aise.

Mon Petit des Dames
105 rue des Dames, 17e
Ouvert du mardi au samedi de 17h30 à 2h


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !