Notre sélection des nouveaux bars en septembre à Paris

L’été indien se profilerait-il ? C’est la question qu’on se pose en cette rentrée pour savoir si l’on pourra encore profiter des terrasses et des belles lueurs du soir pour l’apéro. Quoi qu’il en soit, voici notre sélection des nouveaux bars en septembre à Paris pour des soirées à la cool autour de bons cocktails.

Louisette, le bar à grignoter du 19ème

nouveaux bars en septembre à Paris
© Louisette

 

Après une première adresse ouverte à Pernetty dans le 14ème, la team Louisette traverse la Seine et s’installe dans le 19ème entre Pyrénées et Jourdain. On découvre un un bel espace avec une petite terrasse et un immense étage, dotée de belles baies vitrées et meublé d’un mobilier stylé et chic (on se sent presque comme chez soi). On débute par un cocktail, le Harley Queen à base de Gin, ananas, cranberry, citron vert et sirop de bissap. Frais et fruité pour un rappel de l’été qui vient de s’écouler. Ensuite place à la dégustation. Louisette se veut être un bar à grignoter, avec des tapas mais surtout une belle offre de fromages et de charcuteries. Ici, pas de planches toutes prêtes, c’est nous qui les composons selon nos envies.

En tapas, on opte pour de croquants poireaux crayons vinaigrette et un léger et goûtu tartare de bœuf au couteau façon vénitienne. Côté planche, on se fait une sélection 100% fromages avec un coulant rocamadour, un costaud Sainte-Maure de Tourraine et une bonne tomme pur brebis au piment d’Espelette (les portions oscillent entre 2,5 et 4€).  Pour accompagner le tout, on se laisse tenter par le coup de cœur du moment : le Poda Corta, un vin chilien puissant et ensoleillé. Puis, on enchaine avec un vin bio, Vallon Saint Jean des baux de Provence, qui est tout aussi ravissant en bouche. Un agréable spot où on s’y sent bien que ce soit le temps d’un cocktail ou avec des planches copieuses  pour toute une soirée.

Louisette
12 bis rue de la Villette, Paris 19e
Ouvert du mardi au dimanche de 16h à 1h

L’officine : le bar de l’hôtel du Louvre

nouveaux bars en septembre à Paris
© Hôtel du Louvre

 

Lorsqu’on planifie de se prendre un verre, pousser la porte des hôtels parisiens ne nous vient pas forcément en tête. Et pourtant, les bars d’hôtel réservent de belles surprises à l’image de L’Officine, le bar de l’hôtel 5* du Louvre. Y pénétrer vaut déjà le déplacement tant le lieu en jette au niveau du cadre : mobilier, bar. Les récents travaux de rénovations ont mis en lumière (et pour la première fois) une magnifique verrière bien lumineuse datant de la construction de l’hôtel, ordonné par Napoléon III. Un lieu élégant et raffiné loin d’être réservé aux seuls clients de l’établissement.

Au comptoir, la chef barman Marie Picard qui a imaginé une belle carte des cocktails aux influences herbacées en hommage à la passion de Napoléon pour la botanique. On opte pour l’Inopinée (aquavit, citron, eau de fleur d’oranger, sirop de bourgeon de pin, eau pétillante et trait de vin rouge), savant mélange  qui fleurit en bouche ! S’ensuit le cocktail Ethé et fumées (cognac infusé au thé chaï, citron, sirop de miel gingembre, bitter aux épices et glaçons rincé au Laspang Souchong) qui détonne et nous fait pétiller la gorge. Côté cuisine, celle-ci est tournée vers le végétal et elle semble forte appétissante. Par gourmandise, on déguste un cannelloni végétal de tourteau, sauce calamansi, élégamment travaillé. L’endroit idéal pour sortir dans le quartier du Louvre sans avoir affaire aux hordes de touristes.

L’officine du Louvre
Place André Malraux, Paris 1er
Ouvert tous les jours de 10h30 à minuit et jusqu’à 1h le vendredi et samedi

L’Épicier : le speakeasy qui nous emmène au Maroc

nouveaux bars en septembre à Paris
© L’épicier

 

Les speakeasy ont la côte à Paris et on est prêt à vous donner le secret qui se cache derrière une simple boite de couscous. Si vous étiez venus juste pour acheter du café ou le paquet de chips qu’il vous manquait pour l’apéro, il se peut que vous décidiez de continuer votre soirée chez L’épicier. Mais pas n’importe lequel. C’est dans les environs de République que se trouve cette petite échoppe secrète. Effectivement, derrière le rayonnage à Couscous se trouve un bar remplis aux parfums d’Orient.

Avec une déco hyper soignée, le dépaysement est direct. Le cocktail qui cartonne ? Le tété du bled servi à la marocaine dans une théière orientale. À base d’oleo saccharum de citron vert, de menthe fraîche marocaine, de rhum, du soda maison au thé à la menthe, et d’un peu d’absinthe, le tout est original et décapant. Et bien évidemment on peut se régaler de bricks de légumes, de msenmens et labné. Un lieu canon et un concept génial.

L’épicier
24 rue Notre-Dame de Nazareth, Paris 3e
Ouvert le mardi et mercredi de 18h à 1h et du jeudi au samedi de 18h à 2h

Le Gloster : le renouveau du bar de l’hôtel La Bourdonnais

nouveaux bars en septembre à Paris
© Cohen – Gloster

 

Si le Gloster existe déjà depuis quelques temps, depuis peu celui ci a un nouveau barman a sa tête, Kevin Compère, qui a revu toute la carte. Côté déco, on a toujours ce côté tropical (à noter d’ailleurs que des Jungle Party vont s’y tenir tous les deux mois) qui nous emporte à la Réunion, avec différents coins cosy. Ici, c’est bien le rhum qui prédomine avec une carte des cocktails bien travaillée et assez variée. Au total 12 cocktails signatures pour tous les goûts. On attaque avec le rafraîchissant Let’s Run Away (rhum, de Velvet Fallernum, jus de citron vert, sirop d’orgeat à la pistache et estragon et de Clairin Communal) et l’original Fragrance à base de Boukha (une eau-de-vie de figues), de liqueur de Violette, de jus de cranberry, de jus de citron et de sirop de sucre de canne. Un séduisant mélange !

On teste également le Day O (cachaça, purée de banane, Tepache, Chai Vedique fumé, jus de citron vert, sirop de sucre de canne et absinthe infusée à la cannelle), une composition fruitée et qui caresse la gorge comme il faut. Pour accompagner le tout, on grignotte les petits pots de Super Producteur comme cette savoureuse crème fine bio de pois chiche au citron et cumin ou cette onctueuse crème de Basicilic et Parmesan. Un régal. Un agréable spot à seulement quelques minutes du champs de mars et loin des touristes.

Gloster
111 avenue de La Bourdonnais, Paris 7e
Ouvert  à partir de 16h et jusqu’à 23h le mardi et mercredi, minuit le jeudi et 1h du matin le vendredi et samedi


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !