Notre sélection des nouveaux bars à Paris en février

Le dry January est enfin terminé, vous allez pouvoir de nouveau accepter les propositions de verre après le boulot. Alors pour vous remettre sur pied, voici notre sélection des nouveaux bars à Paris à découvrir en février.  

Dirty Lemon : le bar à cocktails et futur QG du 11ème 

bars de Février
© Joris Allardon

 

La rue de la Folie-Mericourt continue de bien s’activer et accueille depuis peu un nouveau locataire : le Dirty Lemon. Au numéro 24, on tombe sur une belle devanture toute vitrée. À l’intérieur, la déco est signée Viviane Chil-Hagopianun et mêle pierres brutes, bois et velours orange. Le bar – central – donne le tempo. Aux commandes, la chef palestinienne Ruba Khoury (Yam’Tcha, Septime) propose des cocktails où les légumes jouent une composante majeure. Le mariage est parfait. Gros coup de cœur pour les créations maison à l’image du Hot Mama (mezcal, betterave, thym, bitters d’orange) et du Girl Next Door (gin, aquavit, fenouil, jus de pomme, espuma de céleri, basilic). Un équilibre parfait entre légumes, jus, bitters et alcool.

Un constat valable également pour La Chasseuse à base de gin, vermouth sec, jus de carotte et gingembre qui réchauffe. Pour ne pas s’arrêter en si bon chemin, on a aussi fondu pour la carte des petites assiettes méditerranéennes. Au menu notamment un original duo houmous-oeuf mimosa, sucrine citronnée, za’atar. La spécialité incontournable ? Le kebab au BBQ et sauce tahini qu’on accompagne d’halloumi pané. Rien à dire, on tient là un combo cocktails / cuisine du Proche-Orient de haute volée. Déjà hâte d’y retourner. 

Dirty Lemon
24 rue de la Folie-Méricourt, Paris 11è
Ouvert du mardi au samedi de 17h à 2h

Montezuma Café : le bar qui mixe vins natures et vinyles

© Julien Mouffron-Gardner

 

C’est dans le quartier de la Bourse – assez calme le soir – que l’on pousse la porte du Montezuma Café. , le bar conjugue, tireuse à bières, immense frigo où trônent des bouteilles de vins natures et… un booth avec deux platines vinyles. Pour une ambiance idéale, c’est le lundi soir qu’il faut débarquer : le Montezuma passe en mode bar d’écoute comme nous précise Louis Mesana (propriétaire et ancien du Verre Volé). Apéro relax avec du son dans les oreilles, le moment parfait pour déguster des vins natures qu’ils sont allés dégoter en France. 

À noter également, un sous-sol vouté dans les entrailles de Paris, assez canon. La semaine, le lieu se transforme un peu plus en resto avec des plats travaillés tandis que le weekend, c’est davantage festif avec des DJ sets et la venue de labels, disquaires ou radio. Ce lundi soir, on opte pour un rouge nature bien tannique et une bière Pale Ale de la Piggy Brewery de Metz. Et pour grignoter, un délicieux bun (rösti de pomme de terre, œuf au port, cheddar, bacon, sucrine et carotte) qui nous a clairement donné envie de revenir tester le menu en détail.

Montezuma Café
15 rue Notre Dame des Victoires, Paris 2è
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 18h à 2 et le samedi de 18h à 2h

Sin Ko : la fusion entre l’Asie et l’Amérique du Sud

bars de Février
© Sin Ko

 

C’est le 3e établissement pour David Ly – propriétaire du Sin Ko – dans le quartier de Saint-Germain des Prés. Il continue d’explorer la cuisine asiatique avec ici, une fusion entre l’Asie et l’Amérique du Sud. Si vous montez directement à l’étage, vous trouverez un joli bar aux couleurs vives qui vous transporte dans une ambiance latine. Du côté des cocktails, le dépaysement passe par le shaker. On retrouve l’influence des deux continents avec notamment un Natsuko à base de pisco infusé au Shizo pourpre, citron, blanc d’oeuf, poudre de noix de muscade qui caresse le palais.

Le Samouraï (triple sec, jus de pamplemousse, Nikka days, citron vert, sirop de thé matcha, cardamome) se la joue assez costaud. Si vous souhaitez prolonger la dégustation, côté cuisine, on a apprécié le guacamole fumé, les gyozas au magret de canard et orange, sauce miel épices ainsi que le taco Bao au boeuf yakitori. On a beau être dans le 6e, les prix s’envolent quand même rapidement : entre 13 et 17€ le cocktail, entrées entre 10 et 12€, plats entre 17 et 25€. 

Sin-Ko Bar
5 rue du Dragon, Paris 6è
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 15h et de 19h à 1h30

Dragon : le bar à cocktails intimiste de Cyril Lignac

bars de Février
© James McDonald

 

On reste dans le 6e et dans la même rue, où se trouve à quelques dizaines de mètres, Dragon, le nouveau bar à cocktails de Cyril Lignac situé juste en face de son Bar des Prés. Un lieu intimiste, voire confidentiel à la manière d’un speakeasy – rideau tirés sur la rue, lumières tamisées, banquette en cuir – aux inspirations japonaises à l’image de cette imposante poignée en forme de dragon.

Installez-vous au bar qui en impose pour commander son best-seller : le baiser du Dragon. Un rafraîchissant cocktail à base de vodka Zubrowka, shiso, citronnelle, aloe vera, sirop de vanille maison et jus de citron concocté par Marco Mohamadi, le chef barman du groupe Cyril Lignac. Pour un breuvage plus fruité, optez pour le Kung Fu composé de rhum infusé à l’ananas, sirop de pandan maison, poivre, jus de citron. Enfin, pour grignoter un morceau, courte carte qui propose de la mortadelle à la truffe, du tarama ou encore du beaufort d’alpage. Un bar discret et chic à l’image de l’arrondissement où se poser pour un peu de répit dans l’agitation parisienne.

Dragon
34 rue du Dragon, Paris 6è
Ouvert du mardi au samedi de 17h30 à 00h30