A.Boire

Nouveaux bars à Paris : notre sélection de décembre

S’il y a bien une chose que l’on fait régulièrement en décembre, c’est trinquer. Pour ceux qui n’ont pas envie d’attendre les réjouissances de la fin d’année, voici notre liste bien éclectique des nouveaux bars à Paris pour émoustiller ses papilles dès ce soir.

 

Le Bar Fondamental : 100% bière

nouveau bar paris bar fondamental
© Le Bar Fondamental

 

La Brasserie Fondamentale vient de débarquer dans le quartier de Pigalle avec sa propre adresse pour redonner des couleurs aux bars à bières. Ici, aucune bière en bouteille, mais 15 bières en pression. Et vous n’y verrez pas les classiques qu’on peut vous servir dans la majorité des bars parisiens. Au Bar Fondamental, on fait dans la qualité avant tout. On y retrouve évidemment les quatre bières de la marque LBF mais aussi une large palette de bières provenant de Belgique, du Canada, d’Angleterre. La carte est pensée pour les connaisseurs qui y retrouveront toutes les infos propres à chaque bière (Pale Ale, IPA, NEIPA, Wheat Ale…), mais aussi pour les novices qui se repéreront grâce à des infographies originales et faciles pour trouver la bière que l’on désire.

Avec une déco minimaliste mais bien pensée (bar aménagé en cercle autour de fûts métalliques, bières sur les murs et plafond de jeunes pousses vertes), la Brasserie Fondamentale se prête parfaitement pour l’apéro, mais propose également des ateliers de brassage pour repartir avec sa bière. À la fois lieu de dégustation (des formules permettent de tester différentes bières) et micro-brasserie, ce nouveau spot est un bon repère pour les amateurs de bières artisanales avec des prix qui fluctuent entre 7 et 10€ la pinte.

Le Bar Fondamental
6 rue André Antoine, 18e
Du mardi au samedi de 18h à 2h

 

Bô : le bar à manger caribéen qui transporte

bo, nouveau bar paris
Bô © Pierre_Lucet-Penato

 

À une rue de Baieta, son premier restaurant, la jeune cheffe étoilée Julia Sedefdjian récidive avec Bô, son nouvel établissement qui se veut bar à manger caribéen. C’est donc la cuisine créole qui est mise en avant, et évidemment le rhum. On y trouve une cinquantaine de références qui proviennent de la Guadeloupe, de la Martinique, du Venezuela ou encore du Guatemala ou de Cuba pour ne citer qu’eux. Vous l’aurez compris, Bô est le véritable temple pour les amoureux du rhum. On se laisse tenter par deux cocktails bien frais : le savoureux Bobo (rhum vieux, miel, citron vert, piment) et le costaud Vieux Larron (whisky, rhum ambré, citron, orgeat sucre). Deux cocktails bien exotiques qui assurent le dépaysement.

Pour accompagner le tout, des petites assiettes pour découvrir la cuisine créole tels ces réjouissants tartares de poisson et lait de coco et salade avocat-crevettes. On termine avec une tartelette mangue passion qui fond en bouche et un verre de rhum agricole qui nous réchauffe bien le gosier. C’est Bô et c’est bon aussi bien dans les verres que dans les assiettes.


8 rue de Poissy, 5e
Ouvert du mardi au samedi, de 17h à 2h

 

La prohibition revue par l’Act 21

Act 21, nouveau bar paris
© Act 21

 

Les férus d’histoires le savent peut-être déjà, mais aux Etats-Unis, le 21e Amendement proclamé en 1933 symbolise la fin de la Prohibition. Le rapport avec le bar ? Les trois fondateurs ont voulu s’inspirer de cette période pour donner une ambiance post-Prohibition bien clinquante. Chez Act 21, c’est le bar qui nous éblouit dès notre arrivée. La déco est soignée avec un mélange zinc et bois pour le mobilier et des luminaires qui offrent une ambiance cosy. Le sous-sol voûte nous plonge quant à lui directement dans les années 1930. Et pourtant, nous sommes proche de la rue du Louvre, non loin du quartier des Halles.

On y sirote des cocktails raffinés comme le Act 21 (Grand Marnier, crème de pêche, purée de pêche, jus de pomme) ou le Berry Collins à base de gin. Club Mate et bières (Budweiser, Camden Pale Ale, Brooklyn) sont aussi des options alléchantes tout comme la carte des sides à grignoter (croque truffé, mini hot dogs, poulet Nouvelle-Orléans). Si la rue est assez calme, le bar lui se met à vibrer au moment de l’afterwork et des concerts de jazz, funk, soul ou blues proposés régulièrement.

Act 21
5 rue Sauval, 1er
Ouvert du mardi au samedi de 18h à 1h30

 

Fromages et sakés au Pigalle Fromage Club

© Pigalle Fromage Club

 

Un Fromage Club à Pigalle ? Jusque-là, rien de bien novateur. La nouveauté : le mariage entre le fromage et le saké, au cœur de ce nouveau lieu vers la rue des Martyrs. Yves et Raphael, les deux propriétaires sont formels : boire du saké avec du fromage, il n’y a rien de mieux. Vous allez donc faire une entorse à votre régime planche / vin rouge pour découvrir le saké, cet alcool de riz bien trop méconnu. Par chance, vous êtes entre de bonnes mains, laissez-vous guider et dégustez des sakés importés directement du Japon. Après en avoir goûté plusieurs, on découvre une texture et un goût bien particulier à chacun.

Coup de cœur pour le Rihaku Nigori Sake et le Honshuichi et pour le cocktail Caïpisaké. Pour une dégustation optimale, on opte pour les fromages affinés par Philippe Alléosse (Livarot artisanal au lait cru et Leicestershire red Cheddar Vieux) et les charcuteries ibériques Arturo Sanchez et José Alvarez Gonzalez (Jambon Serrano 18 mois, Saucisson Bellota), sans délaisser les sardines et tapenades Belles de Marseille. Un bar à saké et à fromages, l’alliance est originale et mérite de s’y attarder.

 Pigalle Fromage Club
35 rue Jean-Baptiste Pigalle, 9e
Ouvert tous les jours de 18h à 23h