On a testé : La Fine Mousse, accords mets et bières à Paris

Vous aimez la bière ? Bien manger ? La Fine Mousse est faite pour vous. Premier resto parisien à surfer sur la vague des accords mets et bière, cette adresse du 11ème arrondissement, à quelques encablures de Voltaire, propose une superbe cuisine à marier avec, vous l’aurez compris, des bières artisanales. Un mariage comme on les aime. S’il sera difficile de choisir parmi les 200 références à la carte car, avouons-le, vous n’y connaissez pas grand chose hormis les quelques IPA de vos bars habituels, nulle inquiétude. Laissez-vous guidé.e par les conseils experts de la sommelière Bianca, à l’accent venu tout droit des États-Unis. On a donc testé La Fine Mousse et on vous raconte ça tout de suite.

Des accords bières artisanales et mets fins

La Fine Mousse Paris : accords mets et bières Copyright Clément Leriche
Copyright Clément Leriche

 

Disons-le dès maintenant : on s’est régalées du début à la fin du repas. Et si, comme nous, vous savez apprécier la bière autrement qu’autour d’un match de foot mais connaissez peu le sujet, c’est une véritable initiation qui vous attend au gré des galopins (12.5 cL pour ne pas finir mal) qui défilent sur la table. On commence à l’apéro par des frites de polenta avec ketchup maison (on garde la recette pour nous) entre deux bouchées de jambon fumé accompagnées d’un des 10 bières pression à la carte. À noter qu’elles changent toutes les semaines selon l’inspiration de Bianca, l’occasion de revenir (avec modération). Le tartare de veau qui suit est subtilement marié à la coriandre et à la noisette, dont le goût tout particulier explose en bouche une fois associé à celui d’avoine de la Milk Stout Toujours de la brasserie O’Clock (made in les Yvelines). Trêve de viande, on passe au poisson. Place donc à un cabillaud tout beau avec sa crème de butternut et ses endives à l’orange. C’est gourmand (comme on dit dans Top Chef), les légumes sont de saison et locaux et on adore. Mais on attend qu’une chose : goûter à l’IPA suédoise qui trône dans notre verre. En dessert, on s’est laissé tenter (et on a eu raison) par la figue rôtie au miel avec son étonnante glace au foin et romarin. Une harmonie de saveurs relevée par la Crazy Hops, une collaboration française entre les brasseris O’Clock et Crazy Hops, vieillie en barrique de rhum jamaïcain. Toute une promesse…

Menu entrée, plat, dessert à 39€. Accords mets en bière en supplément.

L’amour inconditionnel de la bière de trois passionné.e.s

La Fine Mousse Paris restaurant bières @ Sara Sainz-Pardo
@ Sara Sainz-Pardo

 

Venus d’horizons bien différents, Romain et Laurent se sont rencontrés chez Bières et Papilles (aujourd’hui Paris Beer Club),  une association de passionné.e.s de la bière à Paris (vous savez, celles et ceux qui se concurrencent sur le plus grand nombre de bières différentes bues sur l’appli Untappd). Ils ont commencé par organiser quelques événements autour du houblon, les Soirées Maltées, ont ouvert en 2012 un bar à bières dans le 11e (fort d’un succès bien mérité) avant de se retrouver face à un constat aussi évident que navrant : il n’existe pas, à Paris, de lieu qui marie les bières artisanales à la cuisine. C’est chose faite deux ans plus tard avec le restaurant La Fine Mousse, délicieux royaume des amoureux.ses de houblon gastronomes. Mais s’ils sont incollables en IPA, Farmhouse Ale et bières de garde, ils ne sont pas pour autant sommeliers. C’est ainsi que Bianca s’est joint à l’aventure, sommelière états-unienne. La confiance est reine, à raison, et c’est elle qui, avec le sourire et un doux accent, délivre moult conseils aux client.e.s un brin désemparé.e.s face à l’interminable carte plus ou moins alcoolisée. 200 références environ, 50% françaises, 50% internationales, du Jura, des Pays-Bas, du Texas, d’Italie, entre 4 et 15 degrés.

La Fine Mousse
Restaurant : 4 bis avenue Jean Aicard, Paris 11e
Ouvert tous les jours à partir de 19h, ainsi que le samedi et le dimanche de 12h à 14h30
Bar : 6 avenue Jean Aicard, Paris 11e
Ouvert tous les jours à partir de 17h en semaine, 16h le week-end