A.Boire

Où aller boire un verre avant un concert ?

Le concert commence à 20h, vous sortez du boulot à 18h. L’intervalle entre les deux est idéal pour prendre un verre avec les copains avant d’aller voir votre artiste préféré sur scène. Mais où aller boire un verre avant ou après un concert sans prendre le risque de manquer la première partie ou de s’éloigner de son métro ?  Car même si la plupart des salles possède une buvette, les prix y sont souvent moins amicaux que les troquets qui les entourent. Sélection de quelques-uns d’entre eux où aller boire une pinte avant le concert !

 

Le Clair de Lune, avant un concert à FGO-Barbara

Le Clair de Lune

 

Pour le coup, le bar à FGO est aussi bien fourni que bon marché. Mais pour un apéro qui prend son temps avant le concert, on retourne en arrière vers le métro Château Rouge, en montant un peu vers la Butte. La brasserie Barbès est certes encore plus près mais rien de mieux que les troquets de la rue de Clignancourt pour s’imprégner du charme du quartier. Et le Clair de Lune est LE bar du coin par excellence, avec son décor old school, son ambiance ultra décontractée, sa petite terrasse et ses barmans adorables. Si on ne vient pas forcément ici pour l’excellence du vin, les prix bas et l’atmosphère toujours chaleureuse nous rendent accro.

Au Clair de Lune
1 rue Ramey, 18e
Lundi – Dimanche : 7h -23h30


En face et dans le même genre, il y a la Chope du Château Rouge, avec sa grande terrasse prise d’assaut. Un peu plus bas en continuant sur Clignancourt, dans la rue Doudeauville, on peut aussi prendre un verre et déguster d’exquises tapas (Caroline, la cuisinière, est exceptionnelle) à la Carotte Bleue, charmant endroit, convivial, doté d’une terrasse et de prix avenants.

 

Le Jaurès Café, avant un concert à Point Ephémère

© Le Jaurès Café

 

Plus classique que cette brasserie, c’est compliqué. Rien d’extraordinaire au Jaurès, si ce n’est sa situation sympa près du canal, du Point Ephémère et des MK2, et surtout sa grande terrasse. Chauffée, elle fait office de paradis pour fumeurs l’hiver et réjouit tout le monde l’été. Carte basique, petits vins rouges corrects et un happy hour qui adoucit des prix pas forcément folichons mais abordables. C’est finalement la chouette ambiance sur la terrasse, cette atmosphère typiquement réconfortante de bar du coin-pratique-sans-chichi qui retient notre affection.

Le Jaurès Café
1 avenue Jean Jaurès, 19e
Lundi – Dimanche : 6h – 1h30

Moins simple mais plus mignon, le troquet La Guincheuse est à deux pas. Et un peu plus loin, environ 10 minutes de marche vers République, on vous conseille aussi l’adorable bistrot Le Cinquante.

 

Le Café des Sports, avant un concert à la Maroquinerie ou la Bellevilloise

bar
©Le Café des Sports

 

Ok, on adore prendre un verre accoudé au bar de ces deux salles… Mais le prix du demi a tendance à rendre malheureux. Du coup, on donne rendez-vous aux copains en bas de la rue Boyez, au Café des Sports. Comme tout le monde fait pareil, l’endroit et sa terrasse sont souvent bondés. Ce bar hyper bonne franquette reste l’étape quasi obligatoire avant (et après) la Bellevilloise ou la Maroquinerie grâce à sa carte aux prix tout doux et ses planches très correctes. L’endroit est si cool qu’on peut d’ailleurs y venir en toutes circonstances, notamment pour apprécier l’excellence de la programmation musicale, les DJ sets et les quelques lives.

Le Café des Sports
94 rue de Ménilmontant, 20e
Lundi – Dimanche : 9h – 2h

En haut de la rue, il y a aussi l’excellent bar Les Tontons Bringueurs qu’on vous conseille plus que chaudement !

 

10 bars à Ménilmontant

 

Avant un concert aux Trois Baudets, à la Cigale, au Trianon

En plus d’être l’arrondissement le plus musical de Paris avec ses nombreuses salles de concerts, le 18e est aussi très bien placé côté bars. Surtout dans le coin de Pigalle où on croise facilement un chouette troquet tous les deux mètres.

10 bars entre Pigalle et Abbesses

Les Trois Baudets, la Cigale et le Trianon étant grosso modo dans le même périmètre, plusieurs bars peuvent convenir à un stop avant le concert. On en a choisi deux.

Marlusse et Lapin

© Marlusse et Lapin

 

Parfait pour se donner rendez-vous avant et après le concert, ce bar de quartier est aussi minuscule que grandiose. L’ameublement original lui donne des airs de petit appartement vintage tandis que la gentillesse des barmans charme instantanément. Convivialité, bonnes bières et prix amicaux sont de mise ici et on se surprend à avoir du mal à quitter l’endroit.

Marlusse et Lapin
14 rue Germain Pilon, 18e
Ouvert tous les soirs de 18h à 2h

La Fourmi

© La Fourmi

 

Faut-il vraiment présenter la Fourmi ? Ce bar d’angle à deux pas de la Cigale est l’incontournable du quartier grâce à sa situation, ses prix abordables, sa restauration tout à fait honorable et sa grande terrasse. Atmosphère bon enfant à l’intérieur, accentuée par la présence d’un joli baby-foot.

La Fourmi
74 rue des Martyrs, 18e
Ouvert du lundi au jeudi de 8h à 2h, les vendredi et samedi de 8h à 4h et le dimanche de 9h à 2h

 

Le Panpan, avant un concert à l’Olympia

Le Panpan

© Le Panpan

 

Le coin étant pas mal chicos, il est assez difficile de trouver un bar vraiment cool à proximité de la salle. Il vous faudra donc marcher une petite quinzaine de minutes avant ou après votre concert mais le Panpan mérite bien un petit effort. Ce troquet cosy s’échauffe le week-end avec des dj sets et organise le reste du temps d’intenses blind test. La carte originale propose un large choix de cocktails personnalisés, de bières maison et en bouteilles, à siroter dans une ambiance toujours hyper chaleureuse. Mais le top du top, c’est d’y venir le jeudi soir entre 19h et 21h pour profiter de l’aperitivo : en ajoutant un euro au prix de vos consommations, vous pouvez piocher dans un large buffet de tapas, de charcuteries et de fromages italiens. Parfait pour grignoter avant le concert, même si ce bar est tellement bien qu’on y vient en toutes circonstances.

Le Panpan
32 rue Drouot, 9e
Ouvert tous les jours sauf le samedi et le dimanche de 10h à 15h
Tous les soirs sauf le dimanche de 18h à 00h, jusqu’à 2h les jeudis, vendredis et samedis

Plus près de l’Olympia mais dans un tout autre registre (et tout autre genre financier), le Harry’s New York Bar accueillera les amateurs de whisky (plus de 300 références), de prohibition (ouvert en 1911 par un new-yorkais), d’histoire (Hemingway et Sartre ont foulé ses banquettes capitonnées) et de chic intimiste (décoration chargée en acajou et ambiance musicale jazzy à souhait).

 

L’Objectif Lune, avant un concert au Café de la Danse

Situé en plein Bastille, le Café de la Danse est entouré de bars fantastiques. Difficile de faire son choix !

Quels sont les bars sympas dans le quartier de Bastille ?

Mais s’il ne fallait en retenir qu’un, on miserait sur l’ambiance électrique et les tout petits prix du Objectif Lune, le rendez-vous des étudiants et des bons vivants un peu fauchés. Ici on ne rigole pas avec l’happy hour, institution qui dure jusqu’à 1h du matin ! Outre les pintes de bières à trois euros en happy hour, il y a aussi un large choix de cocktails étonnement délicieux par rapport à leur prix, préparés et servis par des serveurs tout aussi délicieux. La musique sympathique, quoiqu’assez forte, et la décoration un peu vieillotte et sans chichi contribuent à la convivialité de l’endroit, souvent bondé.
Objectif Lune
19 rue de la Roquette, 
11e
Ouvert du lundi au jeudi de 17h30 à 5h, les vendredi et samedi jusqu’à 6h
Juste à côté, on aime bien aussi le Trucmush, pour sa décoration flamboyante kitch, son ambiance festive et la douceur des prix.

Avant un concert à l’International, au Nouveau Casino ou à l’Alimentation Générale

On a l’embarras du choix pour prendre un verre avant ou après le concert dans ce quartier qui fourmille de bars tous aussi agréables les uns les autres.

10 bars incontournables à Oberkampf

Nous, on jetterait notre dévolu sur le Onze Bar, histoire de rester dans une atmosphère musicale de qualité.

Le Onze Bar

Vrai bistrot de quartier, ce bar, où il est aussi possible de voir des concerts, alterne entre esprit bobo et bonne franquette. L’antre regorge de mobilier dépareillé et coloré et accueille tous les soirs une foule d’habitués qui se sentent ici comme chez eux. Un bon choix de bières, des cocktails honorables, d’excellentes tapas et des prix riquiqui pendant l’happy hour, tout est réuni pour un apéro réussi, à l’intérieur comme sur la terrasse.

Onze Bar
83 rue Jean-Pierre Timbaud, 
11e
Ouvert du lundi au dimanche de 17h à 2h