Où manger de bonnes tapas à Paris ?

Tous les bars à tapas ne valent pas un coup de fourchette, loin s’en faut ! Nous avons cependant débusqué pour vous cinq adresses à Paris pour vous éviter un aller-retour à Madrid.

 

La Reine mer

La Reine mer
La Reine mer © EP

 

Direction les fonds marins dans cette chouette nouvelle adresse iodée ! A la fois traiteur, poissonnerie et restaurant, La Reine mer propose chaque jour des poissons et crustacés issus des circuits courts et étiquetés pêche française et durable. On déguste au comptoir des oursins bien frais, un ceviche de lieu jaune parfaitement assaisonné ou encore un tataki de truite basque de Banka…

De 17h30 à 19h, ne manquez pas l’Happy Oyster Hour et son plateau de six huitres servies avec un verre de vin pour 9 euros.

La Reine mer
1 rue Jean-Pierre Timbaud, 11e
Métro : Filles du calvaire

Les 10 restaurants iodés où vous amarrer

 

La P’tite vadrouille

©La P’tite Vadrouille – source : Facebook

 

Nichée dans une ruelle du 20e arrondissement, la P’tite vadrouille réinvente les tapas… à la française. Tartare de saumon, saucisson sec, os à moelle, friture d’éperlans… L’idéal, c’est de multiplier les petites assiettes pour goûter un peu de tout. Cerise sur le gâteau, l’endroit est particulièrement chaleureux et le service convivial. Une bonne table franchouillarde !

La P’tite vadrouille
49 rue de la Chine, 20e
Métro : Pelleport

 

Aux deux amis

Aux deux amis
Aux deux amis © EP

 

Difficile de faire plus bobo que ce rade du quartier Oberkampf. A l’heure de l’apéro, on croise de jeunes espoirs masculins du cinéma français, des journalistes désargentés et de belles assiettes de charcuterie finement découpée sur place. Côté tapas, on trouve du chorizo, du manchego, des piquillos ou encore un œuf mayo pour 2,50 euros à arroser d’un côte du Rhône ou de vin rouge chilien.

Aux deux amis
45 rue Oberkampf, 11e
Métro : Oberkampf

 

Pássarito

©Passarito

 

Créé par Antoine César et Maria do Carmo, Pássarito (oisillon en portugais) propose des tapas à la portugaise, les fameux petiscos ou dentadas. Des petites assiettes à partager avec un bon verre de vinho verde. Ici, on picore des accras de morue, de la salade de poulpe ou encore des poivrons garnis de morue. Ambiance lisboète garantie !

Pássarito
10 rue Goncourt, 11e
Métro : Goncourt

 

L’Avant-Comptoir du marché

L'Avant-Comptoir
L’Avant-Comptoir ©EP

 

Le paradis des tapas et bien manger. Osez pousser le rideau en plastique car derrière se cache l’une des meilleures tables du quartier latin. Sous l’œil attentif d’Yves Camdeborde, on déguste des fines tranches de jambon de Bayonne, de la terrine de cochon, du bouillon de joue de porc ou encore des poireaux à l’encre de seiche. La liste des assiettes est suspendue au plafond, il suffit de lever la tête pour s’ouvrir l’appétit ! Le soir, le lieu est bondé, on vous conseille d’arriver tôt pour trouver une place assise au comptoir.

L’Avant-Comptoir du marché
14 Rue Lobineau, 6e
Métro : Odéon