1 pays, 1 petit-déjeuner : que mange-t-on au Sénégal ?

Après la Scandinavie, le Maghreb et l’Asie, A Nous Paris pose ses valises en Afrique pour découvrir le petit-déj version sénégalaise. Car c’est bien connu, le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée… même en voyage !

 

Une gastronomie réputée

poisson braisé sénégalais
Poisson braisé sénégalais © DR

 

Le Sénégal est célèbre pour son hospitalité, la terranga  comme on l‘appelle, et sa cuisine très variée. Influencée par sa proximité géographique avec le Maghreb et son passé colonial avec la France et le Portugal, la gastronomie sénégalaise est réputée pour être l’une des plus savoureuses d’Afrique de l’Ouest. Si le riz et le poisson constituent la base de l’alimentation des Sénégalais, le matin en revanche, on commence généralement la journée avec une touche sucrée.

 

Dans l’assiette

 

Les très populaire lakh, servi dans une calebasse ©T.K. Naliaka

 

On trouve de la baguette au Sénégal mais elle est très cher. On se rabat  généralement sur du pain de mie industriel ou le tapalapa, la baguette locale préparée à partir d’un mélange de farine de blé, de millet et de maïs produite artisanalement. Comme chez nous, on en fait des tartines avec du beurre et de la confiture ou de la pâte à tartiner.

Plus traditionnel, le sombi se consomme aussi bien au dessert qu’au petit-déjeuner. Il s’agit d’une sorte de riz au lait relevé d’épices comme la cannelle, la muscade, de la vanille et de la fleur d’oranger. Un plat peu coûteux et très nourrissant. Dans la même veine, la lakh (prononcer “laax”), est une bouillie de mil accompagnée de lait caillé à laquelle on peut ajouter des raisins ou de la noix de coco râpée. Il peut également se manger en dessert et s’invite très souvent sur la table lors de grands événements comme l’Aïd, la fête qui clôture le Ramadan.

 

Dans le mug

Baies de caféier ©Jonathan Wilkins

 

Rien de tel pour bien se réveiller qu’un grand bol de café Touba. Ce café filtre aromatisé au poivre de Guinée se boit dès le matin, et tout au long de la journée. Érigée au rang de boisson spirituelle, elle était au départ consommée principalement dans la ville de Touba, à 200 km de Dakar, avant de devenir une référence dans tout le pays.

Pour les palais plus sensibles, l’infusion de kinkéliba constitue un excellent moyen de commencer la journée grâce à ses vertus détox, diurétiques et digestives. Une plante que l’on retrouve dans la plupart des pays du Sahel.

Pour un avant-goût d’Afrique dans votre assiette, rendez-vous dans le quartier de Château Rouge. On y trouve en effet la plus grosse concentration de produits africains de la capitale.