Prêt pour le combat ?

Venez rencontrer Elena, Margot et Elise, expertes en mixologie.

Rue de Belleville, silhouette de profil et turban dans les cheveux, Margot Lecarpentier fait depuis quelques semaines shaker les cocktails. Ancienne juriste chez Sony Music, ayant tout plaqué pour s’initier à la culture bar  à New York (Le Standard High Line, puis Wayland), elle rencontre Elena, pro du marketing, et toutes deux lancent leur idée de bar. « De retour à Paris, les premiers bars  à cocktails avaient déjà poussé, raconte Margot. Après quelque temps passé à l’Experimental Cocktail Club,  il était temps d’ouvrir notre propre lieu ». Le nom de code sera Combat. « Une référence aux épreuves traversées pour cette aventure.


© Margaux Roy

Des banquiers doutant de nos capacités à réaliser des cocktails aux commentaires sexistes des machos du milieu du bâtiment, rien n’a été simple. Notre fibre féministe et notre envie de nous battre ont pris le dessus et Combat est né. » Gris béton comme  le quartier, le bar bas de plafond accueille au comptoir – carrelé moutarde -, en salle autour de tables bistrot et dans un salon au mobilier chiné, privatisable en soirée. Derrière le comptoir, Margot, Elena et Élise (elle aussi ancienne de l’Expé) shakent à tout va. Des créations uniquement, avec sirops et infusions maison, et en favoris : le coeur de Glass, au gin infusé aux pastilles La Vosgienne, et le Mississippi, une base de Bourbon infusé aux graines de moutarde,  au gourmand tranchant.

63, rue de Belleville, 19e.