A.Ecouter

10 artistes à voir au MaMA Festival

Du 16 au 18 octobre prochain, le MaMA festival revient dans différents lieux emblématiques de Pigalle avec au programme plus de 130 concerts placés sous le signe de la découverte musicale. Et puisque cette année le festival fête ses 10 ans, on vous donne 10 excellentes raisons de vous y rendre !

 

© Florian Duboc

 

Glauque

Leur nom à double sens est assez représentatif de l’univers de ces cinq Namurois, entre ombre et lumière. Ils ont d’ores et déjà écumé pas mal de festivals cet été, mais au cas où vous les auriez loupés, on vous invite vivement à venir vous délecter de leur mélange d’électro-rock et de rap à la poésie un peu dark.

Jeudi 17 octobre – 18h45 – La Cigale

 

La Chica

Notre franco-vénézuélienne préférée a assuré une prestation remarquée lors de la dernière édition de Rock en Seine pour présenter son magnifique album Cambio, sorti cette année. Puisant dans son double héritage, cette intrigante artiste aux multiples facettes envoûte grâce à ses collages sonores originaux et percute par ses textes engagés.

Vendredi 18 octobre – 00h30 – Backstage By The Mill

 

It It Anita

Belgique encore mais côté noise/rock cette fois-ci, avec un groupe aussi doué qu’énervé sous influence Sonic Youth et Fugazi. Un rock assez axé 90’s mais avec des préoccupations d’aujourd’hui. Et dans tous les cas sur scène un must see.

Mercredi 16 octobre – 22h30 – La Boule Noire

 

Maud Geffray & Lavina Meijer

Maud Geffray, moitié de Scratch Massive, viendra fêter le jour J la sortie de son nouvel album (toujours chez Pan European Recording) réalisé en collaboration avec la harpiste Lavinia Meijer. Un duo live 100% féminin donc, pour un hommage « électronirique » au grand Philip Glass.

Vendredi 18 octobre – 20h15 – La Cigale

 

Silly Boy Blue

Notre coup de cœur de l’année, c’est elle. Elle a trimbalé sur scène tout l’été les magnifiques chansons de son premier EP But You Will, sorti en octobre 2018. Entre mélancolie et prose éclatante, Silly Boy Blue prend à bras le corps ses questionnements pour les transformer en titres passionnants.

Mercredi 16 octobre – 20h – La Machine du Moulin Rouge

 

Nebraska

Deux filles, deux garçons : une incroyable variation de possibilités entre indie rock et cold wave. Avec son énergie à revendre et ses mélodies entêtantes, ce nouveau groupe parisien vous séduira autant sur son premier EP que sur scène.

Mercredi 16 octobre – 21h – Cuba Café

 

Blick Bassy

D’une beauté à couper le souffle, les nouveaux titres du chanteur, compositeur, guitariste et percussionniste camerounais émeuvent autant qu’ils invitent à la réflexion. Hommage au résistant Ruben Um Nyobé, surnommé Mpodol (« celui qui porte la parole des siens »), son nouvel album est une quête à la fois intime et universelle.

Mercredi 16 octobre – 22h – La Machine du Moulin Rouge

 

Calling Marian

Prêtresse des soirées électro lyonnaises, elle vient à présent depuis quelques temps enflammer Paris, pour notre plus grand bonheur. Entre techno percussive et envolées planantes, le son de Calling Marian est avant tout résolument dansant. A tester absolument.

Mercredi 16 octobre – 23h45 – La Machine du Moulin Rouge

 

DI#SE

La relève du rap game français, c’est lui. Entre introspection et ego trip, le jeune (17 ans) rappeur quimpérois a tout compris de son époque et livre des shows de plus en plus bluffants, comme lors de la dernière édition du Festival des Vieilles Charrues.

Mercredi 16 octobre – 21h15 – La Machine du Moulin Rouge

 

Oscar Jerome

Le guitariste du génial collectif Kokoroko s’est lancé en solo en drainant des influences qui vont de Gil Scott-Heron à George Benson en passant par Ali Farka Toure et The Clash. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une jolie réussite. Concert épatant en prévision.

Jeudi 17 octobre – 20h50 – Le Carmen


MaMA Festival
Du 16 au 18 octobre dans diverses salles de Pigalle
Infos & Billets


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !