3 artistes à découvrir à Rock en Seine

En quelques années, le festival  Rock en Seine est devenu le dernier rendez-vous du mois d’août. Une tradition solide avant la rentrée de septembre. On y vient par grappe prolonger la langueur des vacances, fraîchement bronzés et suffisamment reposés pour headbanger du côté du Parc National de Saint-Cloud. Pour cette nouvelle édition, du 24 au 26 août, on traîne nos Converse pour PNL, Macklemore ou encore Thirty Seconds to Mars, le groupe de l’acteur Jared Leto (Suicide Squad, Requiem for a dream) mais pas que ! Voici trois artistes à découvrir à Rock en Seine.

 

Yellow Days

Yellow Days – Rock en Seine

 

La musique de George Van Den Broek arrête le temps. Elle est à la fois solaire et brumeuse, empreinte de soul et de blues, incroyablement mature pour un jeune songwriter de 18 ans à peine. Produit par le  label anglais Good Years, Yellow Days a été remarqué sur Soundcloud en 2015. Oui, le monsieur avait donc 16 ans ! Après un EP Harmless Melodies, George présente son tout premier album Is Everything Okay In Your World?, soit 13 titres composés depuis Haslemere, une petite bourgade au sud de l’Angleterre. On y découvre, outre sa voix rocailleuse, des titres parfaitement orchestrés entre soul, indie rock et surf music. A écouter allongé dans la paille.

Yellow Days – Vendredi 24 août – 17h50 à la Scène du Bosquet

 

Wolf Alice

Wolf Alice – Rock en Seine

 

Encore des Britanniques ! Le groupe d’Ellie Roswell a fait du chemin depuis son premier album My Love is cool en 2015. Nommé aux Grammy et aux Brit Awards, Wolf Alice a notamment figuré sur la bande originale du film Trainspotting 2 avec leur titre « Silk ». Cet été, le quatuor présentera aux Parisiens son deuxième, et tout aussi sauvage, opus. Ce sera dimanche après-midi sur la grande scène. Un petit bijou de rock alternatif gorgé de riffs et nommé Visions of life  en référence au dernier morceau du LP. Une chanson aux multiples visages et qui s’étire sur 8 minutes orgasmiques.

Wolf Alice – Dimanche 26 août – 17h45 sur la Grande Scène 

 

Halo Maud

Halo Maud – Rock en Seine

 

Maud Nadal a d’abord officié auprès de Moodoïd et à la guitare de Melody Echo’s Chamber avant de « devenir » Halo Maud et de signer un premier album en 2018 chez Heavenly Recordings (Pias). Pépite de 12 titres, Je suis une île oscille entre pop franco-anglaise et dream-pop psychédélique. Difficile de ne pas penser au timbre lunaire et haut perché de Björk sur  « Tu sais comme je suis » ou à la voix mutine de Jane Birkin dans « Du Pouvoir« . Un multi-instrumentiste à (re)découvrir.

Halo Maud – Dimanche 26 août – 16h10 à la Scène de l’Industrie