A.Ecouter

Annick Massis

Dans la foulée du Cid de Massenet à Garnier où elle incarnait – et avec quel art ! – l’Infante, la soprano Annick Massis donne, pour la première fois de sa carrière, un récital de mélodies qui va faire les délices des amoureux du genre.

Aux noms célèbres de Gounod, Debussy, Messiaen, Liszt, Bellini ou Puccini, se mêlent des pages rares de Thomas, Bachelet, Paladilhe et Arditi. Passionnant programme entre France et Italie, entre XIXe et XXe siècle, que la chanteuse partage avec le pianiste Antoine Palloc.

Le-Cid (c) Agathe-Poupeney Opéra-national-de-Paris
A gauche : Annick Massis