ASM (A State of Mind)

À la fois américain et européen (Canada, Allemagne, Angleterre), le collectif ASM, composé d’un DJ, Fade, et de deux MC’s, Green et FP, vient du hip hop, mais aime brouiller les pistes et multiplier les expériences.

Ces deux dernières années, plutôt qu’en solo, on l’a ainsi souvent vu apparaître en guest de choix chez Chinese Man, Deluxe, Wax Tailor, Jukebox Champions ou La Fine Equipe. Un temps nécessaire, certainement, pour penser et nourrir son troisième album « The Jade Amulet » (sous-titré « A Cinematic Hip hop Odyssey »), un album-concept somptueux construit comme un film, une épopée mythologico-moderne, où chaque intervenant a littéralement un rôle à jouer. Derrière FP, héros aux faux airs de Zlatan reconverti en samouraï, les featurings prestigieux s’alignent, jusqu’à MF Doom, parfait dans son interprétation de King Dumile, le méchant. Tandis que Green, l’autre MC du groupe, fait office de narrateur, la musique de « The Jade Amulet » explore les genres, du spoken word à la soul en passant par le jazz ou le funk façon blaxploitation, le tout avec force cuivres, basses et guitares 70’s mais – bonne surprise – sans céder à la facilité des samples. Une bande sonore que ne renierait pas Quentin Tarantino, influence revendiquée du trio. Pour aller au bout du concept, l’album a été couplé à une BD (présentée avec le vinyle, et à télécharger pour la version CD), dont on nous dit qu’elle sera utilisée aussi pour la scène. Mais ce soir, en plus de nous plonger dans cette étonnante épopée, le groupe n’oubliera pas pour autant ses classiques et promet de provoquer (en mode festif) les clashs musicaux les plus intattendus. Un concert à entrées multiples.