Avant, c’était mieux avant : la playlist qui fait du bien

On ne sait pas de quoi le futur sera fait, mais on sait à quoi ressemble le passé. En ces temps incertains et en attendant des jours meilleurs, on vous propose de se réconforter en musique.

Le hip hop, c’était mieux avant ? La soul, c’était mieux avant ? Et la vie, c’était mieux avant ?

On laisse chacun se faire sa propre idée à travers une sélection composée de classiques et de perles qui méritent un coup de projecteur. Ici on revisite une large période (allant de la fin des années 1960 au début des années 2000) sur fond de hip hop/funk/soul/pop, en navigant dans un océan d’insouciance et de spontanéité. Vingt-neuf titres, 1h52min, et la garantie de passer un moment en bonne compagnie…

Retrouvez cette playlist sur la page Spotify A Nous Paris !

La tracklist:

A Tribe Called Quest – Luck Of Lucien
Arrested Development – Mr. Wendal
The Pharcyde – Drop
Naughty by nature – Hip Hop Hooray
Outkast – So Fresh, So Clean
Leather – Corduroys Badmon
Ms dynamite – Dy-na-mi-tee
Cypress hill – Hits From The Nong
De La Soul – A Roller Skating Jam Named Saturdays
Kelis – Millionaire
Willie Hutch – (I’m gonna) Hold On
Erasmus Hall – Your Love Is My Desire
Luther Vandross – Bad Boy Having a Party
The alan parsons project – I Wouldn’t Want To Be Like You
Boz scaggs – Hollywood
Orleans – Reach
Toto – Georgy Porgy
America – Inspector Mills
Ambrosia – How Much I Feel
Lijadu Sisters – Come On Home
Kenny Loggins & Stevie Nicks – Whenever I Call You Friend
The neville brothers – Yellow Moon
Oby Onyioha – Enjoy Your Life
The Supremes – You Keep Me Hangin On
Terence Trent D’Arby – Dance Little Sister
Mandrill – Dance Of Love
Nite School – Do You Speak French
Ronn Matlock – Back Street
John Paul Young – Love Is In The Air

Les musiciens sont souvent inspirés par la maladie, la preuve avec cette playlist

Musique : la playlist spéciale confinement de la rédaction