Batuk au Badaboum

Le trio venu d’Afrique du Sud sera en concert au Badaboum.

Batuk était une des bonnes raisons de croire que 2016 n’était pas une année totalement pourrie. Avec Musica da Terra, dont chacun n’éprouvera aucune difficulté à traduire le titre, le collectif sud-africain emmené par le génial Spoek Mathambo, producteur aux multiples facettes qui avait notamment déjà travaillé avec un certain Damon Albarn, Eric « Aero » Manyelo et la compositrice Carla Fonseca alias Manteiga, trio de base entouré de toute une pléthore de collaborateurs, comme la chanteuse Nandi Ndlovu, le rappeur congolais Lebon ou le multi-instrumentiste ougandais Giovanni Kiyingi – d’où l’appellation de « collectif » revendiquée par ses membres – sortait aux prémices de l’été dernier un premier album hybride et polyglotte, car chanté en anglais, portugais, capverdien ou créole, et conçu comme une longue transe house convoquant les musiques traditionnelles du continent africain. Un album chamanique où les rites se font à même le dancefloor, où se croisent rythmiques tribales et boîte à rythme, et se faisant l’écho de toute une génération post-Apartheid, celle des townships, de Soweto ou d’ailleurs, héritière de son Histoire et tournée vers son avenir.

Batuk en concert le jeudi 16 mars à 19h30 au Badaboum, 2 bis Rue des Taillandiers, 75011. M° Bastille ou Ledru-Rollin. Places à 16,80 euros.