Be Classique !

Nouveau venu sur la scène musicale parisienne, le mini-festival Be Classique ! naît à l’initiative du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris et de l’agence Wallonie-Bruxelles Musiques dans le but de faire mieux connaître des musiciens belges francophones.

Trois riches soirées attendent les mélomanes. Place à la modernité en ouverture (le 9 juin) avec un programme partagé entre le duo Aton’&Armide (violoncelle et piano) et l’Orchestre Sturm und Klang, qui l’un comme l’autres réservent une place de choix à de jeunes compositeurs belges (Daan Jannssens, Grégory d’Hoop, Pierre Slinckx), sans oublier un aîné tel que Jean-Luc Fafchamps.

Avec Sébastien Walnier et Alexander Gurning, un autre duo violoncelle et piano est à l’affiche le lendemain, cette fois dans la musique du XIXe siècle (Beethoven et le jeune Richard Strauss).

Un rendez-vous qui se poursuit avec les archets du Quatuor Alfana, dans le lyrique et radieux Quatuor “Américain” de Dvořák en particulier. Be Classique ! n’a pas oublié la musique ancienne et baroque ; elle occupe le concert de clôture avec Scherzi Musicali, ensemble que le baryton et théorbiste Nicolas Achten conduit dans des pages italiennes inspirées du mythe d’Orphée (Peri, Caccini, Monteverdi, Rossi).

À l’orchestre Les Muffatti revient le mot de la fin, pour de belles découvertes : des ouvrages de compositeurs italiens en vogue à Londres au début du XVIIIe siècle (Sammartini, Castrucci, Geminiani). Avec des places à des prix aussi amicaux, difficile de résister…