Calvi on the food

Pour cette 15e édition, le festival accueille l’événement Le Grand Cuisine on the Docks. Un menu exclusif, cinq des chefs les plus excitants du moment et en décor, la Baie de Calvi et ses soleils couchants.

Du 30 juin au 5 juillet, Calvi on the Rocks voit débarquer son lot d’artistes et de chefs aussi. Pendant les cinq jours du festival, welcome to Le Grand Cuisine on the Docks, un événement dédié à la food culture, déjà à l’œuvre en avril dernier à Paris au Perchoir MK2 Bibliothèque dans le cadre du Grand cuisine cinéma club, un événement festif qui mêlait 7e art et bonne chère. À l’occasion de la sortie du film Noma au Japon, les chefs Taku Sekine (Dersou) et Romain Tischenko (Le Galopin / La cave à Michel) avaient réalisé un menu exclusif à quatre mains directement inspiré du film. Le duo se retrouve à Calvi, chacun imaginant des plats en résonance avec les rythmes du festival. Premier à se lancer, Romain Tischenko inaugurera les fourneaux avec une série de petits plats placés sous le thème du “hip hop-don’t stop” (vendredi de 21 h à 23 h), le plus parisien des chefs japonais, Taku Sekine, enchaînant, lui, le samedi, avec une cuisine “fusion-inception”.


La bijouterie restaurant © Tim Douet

Ensuite, invité pour la première fois au festival, le chef lyonnais (d’adoption) Arnaud Laverdin, fondateur avec Noé Saillard et Ryan Dolan du restaurant La Bijouterie à Lyon, se lancera le dimanche soir sur un menu inspiré “indie-tasty”. Le lundi, le fameux chef du Dauphin (Paris et Londres) et du Chateaubriand, Inaki Aizpitarte, la jouera “minimale-animale”, tandis que David Loyal, chef d’Aux Deux Amis (Paris) et habitué de Calvi, concluera les dînettes du Grand Cuisine sur une note “progressive-narrative”. Au total, cinq jours de culture food placés sous l’angle de la musique et de la créativité, l’offre se complétant de bars à cocktails, dégustation des glaces au champagne Mumm Rosé Ice Tails (The Sparking Pool) et autres rafraîchissements.