A.Ecouter

Cinq bonnes raisons d’aller au festival le Cabaret Vert

Du 23 au 26 août, les habitués et les bien informés mettront le cap sur Charleville-Mézières pour assister à la nouvelle édition d’un joli secret à ne surtout pas garder : le bien nommé Cabaret Vert. Evénement indissociable de la ville natale de Rimbaud, cet éco-festival respire l’authenticité. On vous donne ci-dessous cinq bonnes raisons de nous y retrouver.

 

La programmation musicale démente

De tradition plutôt rock à l’origine, le Cabaret Vert s’ouvre plus largement au hip-hop cette année, avec une affiche à faire saliver. Entre NTM, Svinkels, Damso et Moha La Squale, le rap francophone – des barons du genre aux nouveaux princes du micro – sera parfaitement représenté. Les fans de guitares ne seront évidemment pas oubliés grâce à la présence aussi bien de poids lourds que de nouveaux venus à l’instar d’Idles, Metz, Phoenix, The Black Angels, Kevin Morby, Parcels ou encore Fontaines DC.

 

Le pionnier des festivals éco-responsables

affiche adopte un arbre

Copié mais jamais égalé, le Cabaret Vert concilie et défend depuis maintenant 14 ans développement socio-économique régional et protection de l’environnement. Le tout dans une démarche globale à travers une mise en oeuvre locale. Parmi les nouveautés originales de cette année, il propose un projet participatif pour permettre de reboiser le camping du festival et son ancien verger avec l’opération « Adopte un Arbre ». Ce crowdfunding invite festivaliers, partenaires et particuliers à faire replanter entre 50 et 100 arbres pour entre autres lutter contre l’érosion des sols. On aime beaucoup l’idée.

 

 

La nouvelle scène Green Floor

Eco-festival jusqu’au bout, le Cabaret Vert propose à l’occasion de sa prochaine édition une nouvelle scène entièrement verte privilégiant les sources d’énergie renouvelables : le Green Floor. Dédiée aux musiques électroniques, elle verra se succéder aux platines les légendes Derrick Carter et Arnaud Rebotini, la relève féminine avec Charlotte de Witte, Helena Hauff et Amelie Lens, ainsi que le petit prodige Agoria ou encore la dernière signature Ed Banger Vladimir Cauchemar.

 

L’IDéal Village

Foule au Cabaret Vert
Crédits photo: DarkRoom

 

Lieu alternatif de réflexion sur notre société, L’IDéal Village proposera, à travers un cycle de conférences et de rencontres, des thématiques sur l’alimentation durable, la place des femmes dans le rock et le hip-hop (notamment avec le collectif She Said So),  la question du tri dans les festivals et surtout une collaboration inédite sur un festival de musique avec Actes Sud, dont les auteurs de la collection « Je Passe à l’acte » Gilles Daveau, Xavier Mathias et Nelly Pons seront présents.

L’offre de restauration inégalable

Crédits photo : DarkRoom

 

Marre de la sempiternelle Kro qui sponsorise les grands raouts estivaux ? Grâce à la Belgique toute proche mais également aux micro-brasseries ardennaises, le Cabaret Vert propose une offre pléthorique afin que les amateurs de houblon puissent découvrir par exemple la Sainte-Onésime ou la Quinard. Les stands de restauration proposent quant à eux diverses spécialités du cru (galette au sucre, salade au lard ou cacasse à cul nu) et s’engagent à respecter une charte qui vise à réduire l’impact de l’alimentation sur l’environnement et à favoriser l’économie locale.

Infos et billetterie