A.Ecouter

Concert : Lurrie Bell duo au Duc des Lombards

Ce musicien né en 1958 nous vient de Chicago, la Mecque du blues depuis les années 1930, quand la Crise poussa la communauté noire à quitter le Sud pour les grandes villes du Nord, en espérant trouver du travail.

La “Cité des vents” devint la place forte du blues, une tradition toujours vivace aujourd’hui. Lurrie Bell a grandi à l’ombre de son père Carey, harmoniciste très apprécié dans le milieu. Il s’initia très tôt à la guitare, en empruntant celle de son père, et commença sa carrière à l’âge de 13 ans, jouant avec les plus grands noms du blues, dont Muddy Waters et Eddie Taylor, arrivé à une époque où le blues connaissait une longue période de creux, essuyant pendant les années 1960 la concurrence du rock et du funk.

Lurrie n’aura jamais faibli ni renoncé, prêcheur infatigable de la note bleue. Son arrivée en France est une très bonne surprise pour tous les amateurs de soul-blues (son dernier disque s’intitule Blues in My Soul) ou de musique sensible tout simplement. Car il sait captiver l’auditoire, échapper à la mécanique du blues grâce à une voix émotive, un jeu de guitare personnel, une réjouissante élégance. Au Duc des Lombards, il se produit en duo (guitare, harmonica). Toujours sobre et authentique._S.K.