Corsica dans tous ses Etats

Dans le sillage du succès de Calvi on the Rocks, d’autres festivals mettent autant à contribution les charmes naturels de la Corse que sa véritable passion pour les arts – et la musique en particulier. Avec pour volonté première de faire découvrir toutes les beautés cachées de l’île.

Fier de donner une vraie exposition médiatique – et internationale – à une identité culturelle corse effervescente et en pleine mutation, le festival Calvi On The Rocks a permis de fédérer autour de lui l’idée que la Corse était aujourd’hui bien plus qu’une charmante attraction touristique pour people en mal de bronzage. Se rêvant nouvel eldorado culturel avec près de 200 événements durant la période estivale, l’Île de Beauté montre aujourd’hui un nouveau visage – entre ancrage et transmission des traditions locales et embrassades gourmandes en direction d’une modernité artistique issue des quatre coins du monde. 

Né il y a 28 ans du pari dingue de guitaristes amateurs locaux d’inviter leurs “guitar heros” favoris pour célébrer leur amour de la six cordes, les Nuits de la Guitare de Patrimonio allient à la beauté d’un cadre unique (le village de Patrimonio, discrète oasis nichée entre mer et montagne surplombant la magnifique Baie de Saint-Florent) une programmation 5 étoiles. Ici, la guitare est reine, qu’importe le genre abordé, du jazz manouche au rock en passant par le flamenco, le blues jusqu’aux guitaristes virtuoses de l’île. Et pour cette édition 2017, le festival a encore frappé fort avec de grosses têtes d’affiche.

Fruit d’un travail titanesque d’amateurs passionnés par les polyphonies et l’instrumentation traditionnelle, le festival Estivoce et l’antique auditorium de Pigna, épicentre de l’événement, font se dresser les oreilles et les poils du public depuis plus de 20 ans. Si les voix et les mélodies ancestrales corses sont à l’honneur, Estivoce est surtout une jolie carte de visite pour découvrir les charmes culturels de la Balagne, proposant d’apaisantes déambulations musicales d’un village à l’autre, d’une église baroque à une chapelle romane…

Même volonté d’ancrage local fort avec les 4e Nuits du Piano d’Erbalunga et la 16e tenue des Rencontres de Calenzana. Le Cap Corse affirme sa mélomanie avec les Nuits du Piano d’Erbalunga, jeune festival soucieux de présenter les futurs talents et jeunes artistes en devenir. Récitals, rencontres, échanges artistiques, ici les artistes promettent des nuits aussi belles qu’un ciel étoilé dans le cadre enchanteur du Théâtre de Verdure du village d’Erbalunga. Musique classique et notes plus éclectiques font cause commune avec les Rencontres de Calenzana, rendez-vous convivial et poétique où les œuvres des répertoires classique et contemporain sont revisitées. Avec cette année l’interprète soliste classique Anne Queffélec en point d’orgue, et les sites insolites de Calenzana et son domaine viticole, les fresques architecturales de Lumio ou Moncale. Un événement incontournable de l’été balanin.

Estivoce, du 11 au 14 juillet. Les Nuits de la Guitare de Patrimonio, du 18 au 28 juillet. Les Nuits du Piano d’Erbalunga, du 31 juillet au 6 août. Porto Latino, du 5 au 8 août. Les rencontres de Calenzana, du 17 au 22 août.