DBFC en concert à la Maroquinerie

Le duo franco-britannique enflammera la Maroquinerie le mercredi 31 mai.

DBFC, quatre lettres qui peuvent faire penser aux initiales d’un club de foot mais derrière lesquelles on retrouve en fait un duo franco-britannique : Bertrand Lacombe alias Dombrance – souvenez-vous, Blackstrobe – et le producteur mancunien David Shaw. De la ville anglaise récemment endeuillée et son histoire musicale si glorieuse, la collaboration transmanche semble d’ailleurs avoir trouvé ses racines, avec un premier album aussi nostalgique de la scène de Madchester que solidement inscrit dans la lignée des projets qui la rénovent depuis quelques années, à l’instar de groupes comme Jagwar Ma ou Django Django. Avec le curseur peut-être un peu plus poussé vers une esthétique électronique (le duo préférant d’ailleurs l’appellation « club » à « groupe » ou « projet »), Jenks étant parcouru de synthés de long en large et savoureusement hanté par un esprit LCD Soundsystem. Un des albums de l’année. Présenté  dans le cadre de la nouvelle soirée « Nites » du label Pias DBFC côtoiera J.Bernardt, c’est-à-dire Jinte Deprez que beaucoup connaissent car il fut membre du groupe belge Batlhazar, et dont le premier album solo Running Days porte sa signature familière, oeuvre toujours empreinte de douce mélancolie faite avec une rythmique sourde, des sons dépouillés, une lenteur envoûtante. Un troisième comparse, le sombre Yan Wagner, se joindra à la fête pour une soirée de haut vol. 

Le 31 mai à la Maroquinerie, 23, rue Boyer, 20è. M°Gambetta. Prix : 21 €.