Les 5 artistes à suivre en 2018

Nos radars musicaux ont détecté cinq belles découvertes qui devraient marquer 2018. On vous les présente dès maintenant et on en reparle l’année prochaine !

Chaton

 

Comment décrire Chaton à votre maman, elle qui croit avoir affaire à un mignon petit félin ? Prenez un coeur de rasta, un look de métalleux et un flow subtilement auto-tuné, vous obtenez un artiste unique et atypique. Porté par le premier extrait – le mélancolique « Poésies » – d’un album disponible le 9 mars, on mise sur lui pour apporter de la sérénité à un pays qui en a besoin, en lui parlant droit dans les yeux.

En concert le jeudi 22 mars à la Maroquinerie : Infos & Billets

 

Cosima

 

En 2016 elle nous subjuguait avec sa mixtape « South Of Heaven », en 2017 elle nous a fait espérer jusqu’au bout un album en distillant ici et là de nouveaux titres, gageons qu’en 2018 elle saura combler nos attentes ! La jeune anglaise Cosima a décidé de prendre son temps et de totalement contrôler la manière dont elle diffuse son art, un luxe à notre époque. Influencée par des grands noms parmi lesquels Jeff Buckley, Nina Simone ou Jacques Brel (c’est elle qui le dit), on ne peut s’empêcher d’entendre du Sade dans sa voix.

 

Voyou

 

Ne vous fiez pas à son pseudo, Voyou est un jeune homme hautement fréquentable. Cet auteur/compositeur/chanteur/guitariste/trompettiste/pianiste semble tout droit sorti d’un film de Wes Anderson avec sa silhouette longiligne et son univers surréaliste, pour autant il a les pieds bien sur terre (hormis quand il sautille sur scène tel Zébulon) et son royaume accueillera de nouveaux fidèles dès le 26 janvier, date de parution de son EP.

En concert le lundi 9 avril à la Maroquinerie : Infos & Billets

 

Stella Donnelly

 

Elle a beau avoir un visage angélique et un sourire jusqu’aux oreilles, elle n’en demeure pas moins profondément engagée et militante. Originaire de Perth en Australie, Stella Donnelly décrit sans filtre la société, à l’image du titre « Boys Will Be Boys » qui traite d’un sujet au centre de l’actualité : le harcèlement sexuel. Capable de douces harmonies pour la seconde suivante vous scotcher au plafond, Stella est une force tranquille dont vous aurez un aperçu du talent en écoutant son récent EP « Thrush Metal ».

 

Judah Warsky

 

Injustement méconnu du grand public, Judah Warsky s’apprête à sortir le 19 janvier un troisième album qui à coup sûr vous touchera en plein cœur. Ce poète version 2.0 manie la langue française à la fois avec fantaisie et gravité (souvenez-vous « Marre de tout » et « Bruxelles, capitale de l’Europe »), comme pour mieux appréhender les montagnes russes de la vie. Sur scène il se dandine et se tortille, écartelé entre ses deux synthés, une expérience mystique à ne pas rater.

En concert le mercredi 28 février à Point Éphémère : Infos & Billets