Dhafer Youssef

L’oud est un instrument à cordes au son cristallin, clair. Depuis plusieurs années, la scène parisienne nous a familiarisés avec de nombreux spécialistes moyen-orientaux de cette petite guitare arabe, comme les Palestiniens du Trio Joubran et les Tunisiens Anouar Brahem et Dhafer Youssef.

Ce dernier créateur s’impose comme l’un des spécialistes de l’oud les plus originaux du moment. Né à Téboulba, il commence sa carrière à l’âge de dix ans, jouant dans les cérémonies de son village (mariages, bals…). Il étudie la musique classique, découvre le jazz, influencé par Miles Davis et John Coltrane, et se nourrit de la beauté formelle des disques du label allemand ECM.

Au-delà de ces voyages, malgré sa position entre deux continents, l’Europe et l’Afrique, et un esprit très ouvert, Dhafer Youssxef n’a jamais tourné le dos à sa culture, séduisant l’audience par sa mélancolie et son lyrisme, une certaine forme de mysticisme. En 2013, il publie le magnifique et poétique Birds Requiem, enregistré avec le trompettiste norvégien du nu-jazz, Nils Petter Molvaer. Il faut prendre du temps pour se plonger dans cet univers profond et contemplatif. Un joli voyage.

 (c) Shiraz Fradi