A.Ecouter

Electro: SBTRKT

On ne le dit pas assez souvent, mais SBTRKT, c’est avant tout une jolie success story.

Gamin basané ayant grandi dans une ferme au fin fond de la campagne anglaise, il a d’abord démarré sous son vrai nom, Aaron Jerome, avec un album de soul/nu-jazz (sur BBE) sans artifices mais au titre prophétique, Time To Rearrange.

Quelque temps après, l’Anglais revoit effectivement ses plans et relance sa carrière derrière un masque sri-lankais sous l’alias SBTRKT. Quelques remix et audaces le placent sur le radar des trendsetters anglais et son premier album éponyme le fait exploser en 2011, porté par le succès du single Wildfire.

Son dernier long format, Wonder Where We Land, qui cale avec élégance les voix de Sampha ou Jessie Ware sur des beats électroniques feutrés, le propulse parmi les artistes les plus populaires du moment. Et comme dans toute bonne success story, ça se termine à l’Olympia ce soir…

Il reste encore quelques places à saisir par ici