Eric Bibb et Ablaye Cissoko

Pour connaître l’histoire de la musique du XXe siècle, il suffit de suivre les traces du chanteur américain Eric Bibb.

Sa carrière ressemble à un livre ouvert. Il est d’abord le fils de Leon Bibb, un artiste folk des années 1960, ami de Bob Dylan, et le neveu de John Lewis, grand pianiste du mythique Modern Jazz Quartet. Eric Bibb a donc naturellement enfilé les costumes de la légende, à commencer par celui du bluesman itinérant, avec sa guitare, ses chansons poétiques  aux thèmes sudistes. Il célèbre les endroits célèbres du blues, de la fameuse rue de Memphis, Beale Street, à La Nouvelle-Orléans.

Son disque Blues People (2014), hommage à Martin Luther King, raconte l’épopée magistrale de la musique noire qui a marqué le siècle et le mouvement des droits civiques aux États-Unis. Tout au long de son parcours, Bibb a bien sûr laissé une place importante au terreau originel, à l’Afrique, et a enregistré un disque avec le Malien Habib Koité (Brothers In Bamako). Dans le cadre du festival Jazz à Saint-Germain-des-Prés, il invite le joueur de kora sénégalais Ablaye Cissoko, et des chœurs gospel. Un savoureux goût d’éternité.