Interview : Fantomes raconte son Paris idéal

Fondé par Mus à la batterie (qu’on retrouve aussi chez Bagarre) et Paul à la guitare, le duo est l’une des toutes dernières signatures du label prolifique Pan European Recording. Les cinq titres de leur EP éponyme ont suffi à faire battre les cœurs restés dans les années 90 avec leur musique transpirant le grunge et la nostalgie.

 

Les guitares jonglent entre nonchalance et fougue pour accompagner leurs mélopées planantes et solaires, et les voix haut perchées se font poignantes dans des compositions très rock & roll. On est allés à la rencontre de ce groupe pas qu’un peu prometteur pour tout savoir de leur Paris idéal.

 

A quoi ressemble un week-end type parisien chez vous ?

A une belle balade sous le soleil qui finit dans le bar du quartier le samedi et chiller. Voir les potes puis terminer par un petit film du dimanche soir à la maison. Comme tout le monde quoi !

Vos bars préférés ?

Le Bottle Shop, le Medusa, le Red House.

Votre petit secret ?

Saigon Sandwich, les meilleurs Bahn Mi de Paris

Vos petits restos ?

Il souriso à Phillipe Auguste, Tannat avenue Parmentier, Paris Pêche (petites huîtres vin blanc top)

Vos musées préférés ?

La grande galerie de l’évolution, Quai Branly, Petit Palais.

Ce que vous préférez à Paris ?

Le mois d’août et les copains.

S’il y avait une chose à changer dans cette ville, ce serait laquelle ?

Les voitures, il y en a beaucoup trop ! Les agents immobiliers… Les bars de mixologues… Les sandwichs à 10 balles…

C’est comment d’être musicien dans la capitale ?

C’est plutôt pratique et inspirant, il y a tellement de super artistes, comme ailleurs bien sûr mais la scène parisienne est très active et ça donne toujours envie d’en faire plus !

Vos artistes parisiens préférés ?

 

Buvette, Flavien Berger, Agar Agar, Frustration, Ojard, Forever Pavot, Le Miracle Music, Kylian Mbappé.

Vos disquaires préférés ?

Internet

Vos festivals de prédilection ?

Pete the Monkey et Benicassim, beaucoup trop bien !

Plutôt hiver, automne, printemps ou été à Paris ?

Printemps, et l’été indien !

Quelle a été votre dernière découverte ?

Le Pop up du label, la petites salle de concert la plus cool de Paris et le Théâtre du soleil.

Votre meilleur souvenir de concert à Paris ?

Flavien Berger à la Cigale et Bass Drum of Death.

Votre soirée parisienne la plus épique ?

Un soir au Bottle Shop, la soirée où on a décidé de faire de la musique ensemble.