Festival : 5 artistes à découvrir au MaMa

Que leur talent soit déjà reconnu par tous ou qu’elles soient encore de prometteuses jeunes pousses, les pépites musicales se côtoient toutes au MaMa. Voici nos 5 coups de coeur à ne louper sous aucun prétexte.

Leska

Duo formé par les producteurs Les Gordon (Kitsuné) et Douchka (Nowadays Records), Leska est une belle claque musicale qui parlera à tous les aficionados de musique électronique douce. Piano, violoncelle et basses s’amusent à foison au sein de ce combo électro-pop résolument entraînant.

Jeudi 19 octobre 2017,  22:25 – 23:05
La Machine du Mouling Rouge – Le Central
90 Boulevard de Clichy, 18e

 

ALB

Trois lettres, et tant d’hymnes pop au compteur : Golden Chains, Whispers under moonlight, Endless together… On ne compte plus les tubes d’ALB, dont la musique, efficace et accessible sans toutefois être simpliste, sait immédiatement nous parler de ses sonorités électro-pop acidulées.  

Jeudi 19 octobre 2017, 20:00 – 21:00
La Cigale
120 boulevard de Rochechouart 18e

 

Pi Ja Ma

Elle est jeune, créative et nous emmène dans moult variantes de la pop : Pi Ja Ma, c’est le nouveau phénomène pop pétillant mis en lumière l’an dernier par Les Inrock Lab. Balades mélancoliques – mais toujours rêveuses, tubes pop enjoués : la poésie de l’artiste est riche en couleurs, aussi juvénile qu’impressionnante de maturité.

 Jeudi 19 octobre 2017,  20:45 – 21:30
 Bus Palladium
 6 Rue Pierre Fontaine, 9e


Safia Nolin

Difficile de rester de marbre en écoutant la grâce écorchée mais si douce de Safia Nolin.
Une guitare acoustique, un charme fragile et trente-six émotions plus tard, l’artiste nous a déjà embarqués loin, de son accent irrésistiblement québécois. Une musique folk à fleur de peau qui célèbre à coup sûr le fameux bonheur d’être triste  d’Hugo.

 Jeudi 19 octobre 2017,  19:45 – 20:30
 Les Trois Baudets
 64 Boulevard de Clichy, 18e

 

Chapelier Fou

6 secondes et demi. C’est en somme le temps qu’il nous faut pour nous laisser emporter par le charme envoûtant de Chapelier Fou, ce multi-instrumentiste qui fait rimer musique électronique avec poésie onirique.

 Vendredi 20 octobre 2017,  22:05 – 23:00
 Lycée J.Decour – Théâtre
 12, avenue Trudaine, 9e