Festival de jazz Sons d’Hiver : « Django Unchained »

On a beaucoup écrit sur Django Reinhardt (1910-1953), la plus grande star du jazz français. Le festival de jazz Sons d’Hiver lui consacre un hommage avec « Django Unchained ».

On a beaucoup écrit sur Django Reinhardt (1910-1953), la plus grande star du jazz français. Il incarne la poésie, le voyage, la liberté, un certain mystère aussi. Les musiciens étrangers nous l’envient. Il n’est donc pas rare de voir des hommages ici ou là, dans les clubs ou les festivals. Même le très moderne et remuant Sons d’Hiver s’y met avec une affiche habile. Nous entendrons un héritier, le guitariste Angelo Debarre, accompagné comme il se doit d’un violoniste, Marius Apostol (en hommage aux magnifiques plages gravées par Django et son ami Stéphane Grappelli). Si le plaisir du jeu virtuose semble garanti avec Angelo, la surprise viendra de l’autre concert, « Django Unchained », une amusante référence au western de Tarantino. James Carter donnera du légendaire manouche une lecture sans guitare, avec saxophone et orgue Hammond, le plongeant dans une ambiance soul et funk. Cela fait longtemps qu’il travaille sur l’auteur de « Nuages ». En 2000, il publiait Chasin’ The Gypsy, que l’on peut interpréter par « A la recherche du gitan ». « Django est un musicien aussi incontournable que Louis Armstrong», disait-il alors.

Sons d’Hiver. Le 20 janvier. 20h30. Tarifs : 19/ 12 €. Théâtre Romain Rolland. Scène Jacques Lecoq – 18 rue Eugène Varlin. Villejuif (94). M° ligne 7 – arrêt Villejuif-Paul Vaillant Couturier. Tel : 01 46 87 31 31.