Un Printemps Imaginaire du 21 au 26 avril

Rendez-vous incontournable ouvrant tous les ans à la même époque la « saison » des festivals, le Printemps de Bourges n’aura pas lieu cette année. En tout cas pas sous sa forme habituelle. Mais du 21 au 26 avril (dates prévues pour son édition 2020), le Printemps se réinvente en invitant ses acteurs bourgeonnant d’idées (artistes, journalistes, équipes et bien sûr festivaliers) à partager des créations originales spécialement conçues pour un… Printemps Imaginaire.

Si en ces temps de confinement, nous pleurons nos mort.e.s et notre liberté de circuler, nous applaudissons également nos héro.ïne.s du quotidien : soignant.e.s, caissièr.e.s, routièr.e.s et tant d’autres. Pour beaucoup, la musique a, en cette période ô combien particulière, décuplé son pouvoir consolateur et cathartique, permettant à beaucoup de tenir. C’est dans cet état d’esprit qu’est née l’idée d’un Printemps Imaginaire au cours duquel artistes et festivaliers (mais aussi toutes les personnes impliquées) auront à cœur de réinventer collectivement grâce à des live, des chroniques ou des illustrations cette édition volée.

Des iNOUïS 2020 à Philippe Katerine en passant par Yael Naim, Isaac Delusion, Malik Djoudi, Lucie Antunes, Aloïse Sauvage, Lolo Zouaï, SebastiAn, Jok’Air ou encore Emily Jane White, la plupart des musicien.ne.s de la programmation 2020 ont répondu présent, avec humour et talent. Parce que le rire, à l’instar de l’espoir, est contagieux.

Le Printemps de Bourges est le premier moment de retrouvailles de l’année pour une filière musicale qui sera durablement impactée par la crise actuelle. Alors pendant un temps, au lieu de nous apitoyer et en attendant de nous revoir pour festoyer, réunissons-nous autour de cette initiative bien pensée.

Entre émissions quotidiennes sur France Inter, cahier spécial des Inrocks, soirées dédiées sur Tsugi Radio ou l’expo Exil ! coproduite par la Discothèque de Radio France et la Sacem, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer !

Toutes les infos sont disponibles par ici ou par !