Fête de la musique : Beatrice Eli et Silvana Imam à l’Institut suédois

Dès 16 h 45, dans le jardin de l’Institut suédois, on se rappelle des coutumes locales via des jeux et des danses traditionnelles autour du mât de la Saint-Jean.

Une manière spécifique de célébrer le solstice d’été. Plus tard, place aux musiques actuelles en provenance de Stockholm. En deux temps. D’abord, pour une première en France, la pop XL panachée de soul de Beatrice Eli (19 h), dont le titre Girls rappelle un peu la starlette Charlie XCX, en plus mature. Puis la tonique Silvana Imam fera entendre ses textes scandés sur fond de rythmes pugnaces. En somme, c’est du rap, en suédois, et la tonalité est non dénuée d’une forme de colère. Côté musique, la Suède surprend encore.